Air France Bluebiz

Le vrai danger est l’épidémie de haine

Les dictateurs vitupèrent et le virus tape sur le système des gens.

À bientôt, insouciance ?

Un sondage Yougov pour le magazine Society traduit pleinement notre morosité hexagonale : un tiers d’entre nous restons volontairement confiné.es depuis le 11 mai !

Plan santé, plan urgence

Le ministre de la Santé veut l’inscrire cet été dans le prochain budget de la Sécurité sociale.

Changer

À la manière de Giraudoux, cela a un très beau nom, femme Narsès, cela s’appelle l’aurore.

Rebondir…et s’affranchir

C’est l’heure du redressement. Du rebond. Après deux mois de sidération, d’une quarantaine de soixante jours dont on ose croire qu’il ne faudra pas...

Dites, écrivez, « la » covid

L’arbitrage attendu de l’Académie française confirme à 100 % le 12 mai notre choix initial : covid est féminin.

Décovidement comme avant

Tout montre que, sous peu, le monde voudra retrouver la vie d’avant. Mais nous sortirons du confinement comme d’un rêve : avec le goût d’un autre monde.

L’économie de la vie s’ouvre bien au-delà de nos trouilles gauloises

Il va peut-être falloir arrêter de limiter le déconfinement à mesurer le mètre qui nous sépare du client de devant et de derrière.

La France a peur, à grand tort

Les gestes barrières simples suffisent à casser la chaîne de propagation. Les barrières mentales paranoïdes suffisent à casser une nation.

L’opposition vaine Président-Premier ministre a-t-elle vécu ?

Rien n’indique que pour les deux années cruciales à venir d’un quinquennat fracassé, les deux hommes ne soient pas le meilleur tandem d’une Ve République dégaullisée.

Un pays qui devra se réinventer

Les sondages prédisent une chute de la Maison Macron en 2022. Sans personne pour le remplacer.

Un 1er-Mai pas comme avant

Pas de manif, mais peut-être un autre message.

J’aurais fait mieux car il y a toujours mieux à faire…

En attendant, le plan « philippien » n’est sans doute pas le pire. Sachons reconnaître le positif.

Vertu(s)

Une stratégie nationale que les maires et les citoyens déclineront : le plan français est imparable.

Vacances : à défaut des gilets, les maillots seront jaunes cet été

48 % des Français/es veulent « partir ». À condition que leur sécurité soit assurée. Ça promet…

Sept pays, sept femmes à leur tête, sept meilleures réussites contre l’épidémie

Forbes, en identifiant cette convergence, souligne que l’empathie féminine a joué son rôle dans les décisions heureuses qui ont limité la propagation. Tout le monde n’est pas d’accord, mais…

99,75 % de chances de ne pas contracter le virus

Nous sommes pratiquement tous et toutes indemnes.

Inflation par les coûts : la vie d’après sera plus chère

Les prix augmentent sérieusement. Qui pensera à les réduire après la « crise » ?

L’heure du « doute » approche

Les premiers rejets du confinement comme unique méthode de sauvetage commencent à poindre, à tort ou à raison. Nul doute que l’édition tient là ses futurs best-sellers.

À la mondialisation agricole doit succéder la coopération internationale

Les pénuries alimentaires se dessinent sur la planète par pur égoïsme. Se nourrir n’est définitivement pas affaire de marchés. La « paix » revenue, il faudra s’en souvenir…

Une en vente

Tribune libre : l’immobilier de placement face à la crise

Comment vit le marché de l’immobilier patrimonial, classe d’actifs importante pour les experts financiers et leurs clients ?

Antoine Frérot : avant le jour d’après, il faut réussir les jours d’avec

Que savons-nous de ce « monde d’avec » ? Que faut-il faire pour le réussir ? Quel sera le rôle de l’État et des entreprises ? La vision d'Antoine Frérot, PDG de Veolia.

Tribune libre : transport et supply chain : un écosystème à réinventer

Le nouveau modèle générerait plus d’expéditions à volumes réduits, synonyme d’une hausse du coût global et d’une gestion plus compliquée car le juste-à-temps et le 0 stock ne seront plus la règle.

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Nathalie Woog : le MICE à échelle américaine

La réussite de la soirée la bombarde responsable de l’événementiel au sein de la direction de la communication du groupe. Nathalie Woog s’« éclate ».

Thierry Copernic : leçons de vie en tout anonymat

Il nomme le choc qui a failli lui coûter la vie « un déclencheur émotionnel ». Gentil. Car à l’image du chat égyptien à neuf vies, il en accumulé des vies, tiens, comme par hasard déjà neuf TPE.

Oui, la maîtrise de la langue française fait la différence !

Avez-vous déjà expérimenté les conséquences d’approximations sémantiques de vos jeunes collaborateurs dans vos relations presse ? L’orthographe, la grammaire, la syntaxe se doivent d’être irréprochables dans le monde professionnel.
Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, PDG d'ITG, leader du portage salarial

Le jour d’après

Les difficultés et les facilités divergent en fonction du degré de maturité des organisations vis-à-vis de cette façon de travailler.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Quelles personnes physiques ou morales devraient donc dire « J’aime ma boîte » ?

« J’aime ma boîte », devraient bien sûr dire les membres du personnel, les intérimaires et aujourd’hui les travailleurs « indépendants » employés par la boîte. Mais pourquoi pas aussi les équipes sportives ou les associations liées à l’entreprise ?

LES + LUS

Taux de mortalité covid par pays : attention, ils sont trompeurs

Plusieurs méthodes se sont fait jour qui visent à obtenir des décomptes homogènes d’une nation à l’autre. Par exemple, le nombre de victimes dans chaque pays par rapport à sa population. Du coup, les pays les plus gravement atteints ne sont pas en tête du nombre de morts total.

Dans ces pays, la covid-19 se conjugue au passé…

Près de 50 pays ont d’ores et déjà décrété que le Sars-CoV-2 n’était plus à l’ordre du jour.

Julia de Funès : “le rôle de l’entreprise n’est pas de rendre les salariés...

À l’heure actuelle, les grandes entreprises se portent économiquement bien. Et pourtant, la démotivation est généralisée : le nombre d’arrêts maladies est en progression et les burn-out, bore out, brown out sont de plus en plus fréquents.
X