9 juin, nouvel assouplissement des restrictions sanitaires !

Temps de lecture constaté 2’40

Parmi les changements instaurés le 9 juin : le télétravail assoupli.

Une nouvelle étape vers un retour à la vie normale. La troisième, d’après le planning de déconfinement proposé par le gouvernement. Les indicateurs épidémiques rassurent sur la situation sanitaire en France et la vaccination se poursuit et s’étendra aux jeunes âgés de 12 à 18 ans dès le 15 juin. Dès lors, les restrictions sanitaires tombent peu à peu. Couvre-feu à 23 heures, télétravail assoupli, réouverture des bars et restaurants en intérieur, pass sanitaire… « Récap » des principaux changements du 9 juin !

La covid-19 continue sa décrue en France. Au 8 juin, Santé publique France chiffre à moins de 14 000 le nombre de malades dans les hôpitaux (-339 par rapport à la veille). En parallèle, le nombre de patient·es en réanimation diminue, entre 2 300 et 2 400 dans ces services au 8 juin, en baisse. Bref, le retour à l’activité se précise. Depuis ce 9 juin, le couvre-feu est fixé à 23 heures – il devrait totalement disparaître le 30 juin. Un grand nombre de secteurs entrevoient aussi le bout du tunnel…

Restaurants, salles de sport, parcs d’attractions… un bol d’air !
Il y avait eu les terrasses – notamment éphémères – dès le 19 mai. Avec une jauge de 50 % et six personnes par table au maximum. Désormais, les terrasses des bars et restaurants pourront être remplies à 100 %. Surtout, depuis ce 9 juin, les bars et restos accueillent enfin des client·es à l’intérieur. Mais avec une jauge à 50 % et six personnes par table. Car oui, le gouvernement a opté pour un déconfinement piano. À l’entrée de ces établissements, un carnet de rappel demeure obligatoire, qu’il soit numérique ou papier. Un cahier dans lequel les client·es indiquent leur coordonnées. Ou présententun QR Code sur smartphone.

Les salles de sport aussi devront se plier aux carnets de rappel. Un moindre mal sans doute pour elles qui peuvent retrouver leurs adhérent·es. Dans le respect des gestes barrières et une distanciation minimale de deux mètres. En plein air, les activités sportives réuniront jusqu’à 25 personnes. Et 500 pour les compétitions amateurs. Reprise aussi pour les sports de contacts ou les cours de danse – jauge fixée à 35 %. Jauge aussi pour les cinémas (de 35 % à 65 %). Les règles de distanciation dans les musées s’assouplissent, une personne tous les 4 m2 – au lieu de 8.

Les piscines couvertes, en apnée depuis septembre, rouvrent avec une jauge de 50 %. Les parcs d’attractions retrouvent leurs… attractions. Le Parc Astérix et le Futuroscope ont rouvert ce 9 juin. Pour le premier, l’accès se fait uniquement sur réservation et le masque y est obligatoire dès 11 ans.

Fin du télétravail à 100 % et arrivée officielle du pass sanitaire
« Télétravail cinq jours sur cinq pour celles et ceux qui le peuvent ». Les mots de la ministre du Travail Élisabeth Borne résonnent encore, et pourtant, ce 9 juin marque le retour au dialogue dans les entreprises pour déterminer le nombre de jours de présence sur le lieu de travail. Cette date ne signifie en aucun cas un retour systématique au bureau. De son côté, le ministère n’a pas non plus fixé un nombre minimal de jours de travail à distance. Quoi qu’il en soit, l’employeur doit porter une attention toute particulière aux collaborateur·rices âgé·es de plus de 65 ans, celles et ceux qui présentent des comorbidités ou encore les femmes qui ont atteint le troisième trimestre de leur grossesse.

Enfin, ce 9 juin a marqué le début du fameux pass sanitaire. Exigé pour accéder à des événements qui rassemblent plus de 1 000 personnes. Ce pass constitue une preuve de non-contamination, via un certificat de vaccin, un certificat d’immunité ou un test PCR négatif. « Il ne sera pas obligatoire et ne sera pas nécessaire pour toutes les activités relevant de la vie quotidienne : lieu de travail, grandes surfaces, services publics ou encore restaurants et cinémas. Il sera exigé pour participer à des événements accueillant plus de 1 000 personnes où le brassage du public est plus à risque sur le plan sanitaire : grandes salles de spectacle, événements sportifs ou culturels, festivals, foires et salons », détaille le gouvernement. Prochaine étape le 30 juin, soit la dernière phase du déconfinement !

GW

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.