Air France Bluebiz

La campagne de vaccination passe la seconde

La vaccination contre la covid devrait passer à l’étape supérieure, et accélérer les cadences. En premier lieu grâce à l’augmentation, a priori, considérable des livraisons de doses en mars et en avril, qui devrait permettre d’élargir la cible. L’objectif annoncé par le gouvernement : quatre millions de doses par semaine en avril, et une vaccination « à très haut débit » jusqu’à l’hiver prochain.

Les TPE, entreprises clés pour la relance ?

En première ligne des victimes de la crise sanitaire, mais aussi des forces vives de l’économie française, les TPE et les indépendant·es font le dos rond et attendent la relance tant espérée. Relance qui ne se fera pas sans le retour en forme des 2,1 millions de TPE françaises, qui représentent 98 % des entreprises. Marc Sanchez, secrétaire général du Syndicat des indépendants (SDI), décrypte la situation et les attentes des « petit·es » patron·nes, et se tourne vers la relance.

Épargne accumulée, Bercy prépare son plan

Depuis un an, les Français accumulent de l’épargne, beaucoup d’épargne, et les fonds « mis de côté » bondissent. Bercy veut aujourd’hui encourager les Français·es à dépenser cette épargne, et participer à la relance. Pour cela, un dispositif se dessine.  

Comment débiner un traitement prometteur en concluant à la faible portée d’un autre…

Nous tenons une thérapie efficace, mais il ne faut surtout pas la promouvoir.

Le haut-commissariat au Plan prône un « Plan Marshall » pour la relance

Le 3 septembre 2020, le président du MoDem François Bayrou était nommé à la tête du haut-commissariat au Plan. En vertu de son rôle de planification, le haut-commissariat a planché sur la crise et son après. Et propose aujourd’hui une relance massive de l’économie par un cantonnement et un étalement de la dette covid.

Variants du Sars-Cov-2 : pourquoi maintenant ?

Le Sars-Cov-2 n’en est qu’au début de son histoire évolutive. Si des variants continuent d’émerger à un rythme soutenu, il faudra commencer à envisager les méthodes employées pour les variants grippaux, seule solution pour maintenir une protection efficace pour les personnes les plus vulnérables.

Les sources d’il y a un an commencent à être censurées

Il ne s’agit que d’une vidéo sur Twitter, celle de l'avocat Fabrice Di Vizio (photo). Elle est censurée. Au milieu de bon nombre d’autres qui ne le seront pas. Les années covid se doivent de conserver toute la mémoire et toutes les opinions.

Et si le virus était porteur d’une leçon de vie ?

Il serait un peu facile de faire passer ceux et celles qui voient en l’être humain une machinerie bactérienne immergée dans le système Terre pour de doux illuminés. Lire le Où suis-je ? de Bruno Latour est peut-être douloureux, mais mépriser la conclusion du brillant socio-anthropologue serait sûrement d’une grande sottise : nous devons apprendre très vite la « leçon » du virus mutant.

Présidentielle virussée

L’ex-président du H1N1 vacciné voudrait-il venir s’en prendre au président du Sars-CoV-2 pas encore vacciné ?

Et l’Inde ?

D’abord durement frappé, le continent est aujourd’hui largement épargné par le coronavirus. Sans que personne ne comprenne pourquoi. Mais personne de toute façon ne comprend plus grand-chose à l’épidémie…

Au fond, personne ne sait rien de l’efficacité des mesures…

Certains pays non confinés ne sont pas en plus mauvaise posture que ceux qui se sont à une époque claquemurés, ce qui ne veut pas dire que les tenants du confinement aient eu tort. Bref, les savants ne savent toujours pas grand-chose sur le virus à pointes…

Tout et son contraire

Le coronavirus mène sa vie, nous menons nos contradictions.

Un point de situation sur les aides aux entreprises

la synthèse de l'audition du directeur général des entreprises au ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance établie par la Délégation aux entreprises dont les informations gagnent à être connues.

Attendez-vous à connaître… la pénurie de pastettes

Faut-il en sourire ? Sans doute pas : tests PCR, masques, manips de labo sont impactés par la rupture de production d’un plastique vital, le polypropylène.

La France sur un plateau fragile

Malgré une dynamique sanitaire qui positionne la France sur un « plateau », la propagation des variants du virus et les faibles performances de la vaccination dans l’UE inquiètent de plus en plus.

2020, année du déficit commercial

Au rang des mauvaises nouvelles et des symptômes de crise de l’économie française, le déficit commercial a affiché une inquiétante dynamique en 2020. Avec en tête le coup d’arrêt brutal du secteur aéronautique et les importations de matériels sanitaires, les exportations françaises ont été amputées de quelque 82 milliards d’euros.

La diplomatie des vivants

Il existe une entité française extraordinaire, l’Agence française de développement, dont les prêts raisonnés aux pays émergents participent à l’émergence du monde de 2050.

Comment le traitement de l’ADN pourrait nous protéger

Repéré dans Medium, une technologie décrite par Rabinder Kumar, un vulgarisateur scientifique passionné. Inquiétante ? À l’heure où les vaccins « bricolent » l’ARN, adapter l’ADN contre les pandémies pourrait tenter au point d’ouvrir la boîte de Pandore.

Tour de vis ciblé

Le gouvernement en a étonné plus d’un en annonçant une série de mesures complémentaires du couvre-feu, en lieu et place d’un confinement strict. Si la plupart redoutaient le reconfinement, nombre d'entreprises sont très impactées par ce nouveau tour de vis. Malgré de nouvelles aides compensatoires.

Une en vente

Tribune libre•Covid : le zéro et l’infini

Encore faut-il que cette stratégie zéro covid puisse réussir là où seules des îles, des presqu’îles ou des États totalitaires [rien n’empêche de cumuler] ont à peu près réussi à la mettre en place

Tribune libre • La réinvention du métier d’expert-comptable face au virage numérique

La crise de la covid-19 que nous traversons met en lumière l'importance de la digitalisation du métier d'expert-comptable. L’évolution constante du métier d’expert-comptable dérivant des avancées technologiques ont amené des nouvelles attentes et des nouveaux besoins de la part des clients. Réflexions de Yoann Brugière, co-fondateur du cabinet Orbiss.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Réconcilier le capital et le travail

On oppose souvent le capital et le travail. Et cette rupture s’accentue encore davantage dans un contexte de crise, qui accélère le creusement des...

Création d’entreprise : pourquoi pas vous ?

À tous ceux qui hésitent, je vous encourage, vous aussi, à vous lancer dans l’entrepreneuriat. Cette crise est l’occasion de repartir à zéro, et de vous concentrer sur un projet qui vous tient à cœur, qui fait sens.

LES + LUS

Épargne accumulée, Bercy prépare son plan

Depuis un an, les Français accumulent de l’épargne, beaucoup d’épargne, et les fonds « mis de côté » bondissent. Bercy veut aujourd’hui encourager les Français·es à dépenser cette épargne, et participer à la relance. Pour cela, un dispositif se dessine.  
X