AdGENCY Experts

Les cadeaux d’affaires : armes de séduction massive !

Le cadeau d’affaires, c’est un peu comme choisir un présent pour un ami. Autant dire que le ciblage et la personnalisation revêtent une importance particulière. Le moment d’offrir joue lui aussi son rôle. Le bon moment en tout cas pour le choisir, c’est Omyagué, les 11 et 12 septembre.

Immobilier commercial et d’entreprise : entre mutation et révolution

« Nous sommes face à une refonte immobilière quasi inédite qui redistribue totalement les cartes de notre secteur »

Énergies renouvelables : en pleine consolidation

Le profil des investisseurs qui se ruent sur ce marché se montre carrément protéiforme. On y trouve des grandes entreprises dont le corps de métier est souvent l’énergie.

MICE : montagnes russes en 2019

Les entreprises commanditaires de réunions professionnelles, dans la plupart des secteurs d’activité, ont vu la crise économique leur imposer de mesures d’économies à partir de 2008-2009. Depuis lors, l’activité des MICE se présente en montagnes russes, sans que l’on puisse prévoir son évolution. Les experts du secteur ne trouvent d’ailleurs pas toujours d’explications rationnelles à ce phénomène observé.

Beau cru 2018 pour le marché de l’immobilier d’entreprise

Preuve de la vigueur du marché, l’offre de bureaux fond à vue d’œil. Les stocks ont baissé de 15 % en un an, portant le niveau des disponibilités sous la barre des 3 millions.
Certaines start-up vous déchargent mentalement...

Voyages d’affaire & innovation: entre autonomie et flexibilité

Comme dans de nombreux secteurs d’activité, l’évolution des technologies numériques change les habitudes des clients, bouscule les façons de travailler et rebat les cartes du marché du tourisme d’affaires. Aujourd’hui, les professionnels ne voyagent plus de la même manière, ce qui oblige les entreprises du secteur à s’adapter.
Pour cacher l’aspect fourmilière, l’effet « waouh » est recherché.

Immobilier d’entreprise & retail : centres commerciaux : les dernières tendances

Face à la digitalisation massive des achats et une saturation du territoire, les centres commerciaux sont contraints de revoir leur modèle historique en diversifiant leur offre. Mais attirer le visiteur en boutique passe aussi par une prise de conscience des problématiques architecturales, tant sur le plan de l’ergonomie que du design visuel. Focus sur cette nouvelle approche.
« Reste à embaucher les collaborateurs à la hauteur du mobilier... »

Immobilier d’entreprise : les bons réflexes avant de déménager

Qu’il s’agisse de s’adapter à sa croissance ou de réduire son loyer, déménager ses bureaux est une décision qui nécessite une vraie réflexion. Les clefs pour réussir au mieux sa transition.
J’adore l’esprit loft, un peu East Village… En revanche qui paie pour l’arrivée de la fibre ?

Nouveau management pour nouveaux espaces de bureaux

Nouveaux comportements, nouvelles tendances managériales et, donc, nouvelle façon de concevoir l’immobilier tertiaire. Moins pressurisant, le management moderne implique un cadre de travail agréable et en phase avec les attentes des collaborateurs. Mais comment adapter ses bureaux à cette vision anglo-saxonne ? Décryptage.
RGPD : êtes-vous prêts ?

Gestion et services généraux : les tendances entrepreneuriales pour 2018​

Si la création d’entreprise est toujours forte – et encouragée –, l’année 2018 voit arriver nombre de changements, d’importances diverses, qui au final bousculent le paysage établi, tant pour la gestion que pour la création. Tour d’horizon des évolutions et des points à surveiller.
Les espaces communs sont devenus multi-usages : réunion, pause déjeuner, afterwork...

Services généraux & bureautique : de quoi le salarié a-t-il besoin ?

Les entreprises doivent répondre à de nouvelles problématiques et aménager les espaces de travail en conséquence. Nomadisme, flex office, bureaux station-debout… Le point sur les nouvelles tendances.
Un espace à peaufiner, car certains y passent beaucoup de temps…

Equipements de bureaux : place au bien-être total

Plus ergonomique et adapté à la morphologie des salariés, on le savait. Mais le bureau tend aussi à devenir un espace de déco, lumineux et stylisé.
Tout commence souvent par un beau dessin...

Locaux & équipements de bureaux – Espace vital

Oui c’est possible. Nos locaux peuvent permettre d’avoir une identité forte tout en apportant un confort de travail. Surtout une question de logique.

Une en vente

La signature électronique en pleine crise d’adolescence

Certaines « mauvaises » décisions sont le fruit d’une incompréhension grossière de la signature électronique, rejetée au motif qu’elle ne dispose pas de présomption de fiabilité.

Les entreprises et Winnie l’Ourson

Le lobbying est complémentaire aux structures collectives professionnelles existantes. Mais les entreprises ont parfois besoin de services personnalisés et une structure collective a ses limites (concurrence entre membres, problématiques plus transversales, réactivité, etc.).

Next 40 : qu’avez-vous fait de la rentabilité et de l’entrepreneuriat en région ?

En outre, ce critère porte également en lui un effet pervers que l’on ne peut ignorer : sur les 40 entreprises sélectionnées, 35 sont encore et toujours parisiennes ! Et la raison est simple : en Île-de-France (qui concentre actuellement près de 70 % des investissements en valeur) l’accès aux fonds d’investissement et autres business angels est actuellement bien plus aisé pour ces start-up que pour leurs homologues en région.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Etes-vous un hamster dans une cage ?

Quand vous avez à annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle, par quoi commencez-vous? Pour 80 % d’entre nous…

La balle est dans le camp des tiers lieux !

Vous qui êtes créateur d’un tiers lieu, usager, promoteur… je vous encourage à promouvoir notre appel à manifestation d’intérêt « Fabrique des territoires » et mobilisez-vous pour devenir l’un des 300 lieux sélectionnés !
Jean Marc Rietsch, expert international en dématique, président du Digital Information Institute ou D2I

Numérique et impacts environnementaux

A quand un ordinateur vert et surtout des réseaux numériques verts, soucieux de notre environnement ? Mais surtout ne devrait-on pas également veiller à diminuer notre consommation « inconsidérée » du numérique, la nouvelle énergie du 21e siècle mais pour combien de temps ?

LES + LUS

La France dans le monde : 7e PIB, championne du pessimisme, et pourtant…

Oui, il faut relativiser la toute-puissance du PIB « pensé comme ultime mesure de la performance économique », martèle Hugues Poissonnier. Qui prône de se tourner « vers d’autres indicateurs comme le bonheur intérieur brut » !

L’intéressement : un outil de la politique de rémunération

L’expert-comptable a un véritable rôle de conseil auprès des employeurs, en particulier dans les TPE et PME.

La signature électronique en pleine crise d’adolescence

Certaines « mauvaises » décisions sont le fruit d’une incompréhension grossière de la signature électronique, rejetée au motif qu’elle ne dispose pas de présomption de fiabilité.
X