Dans le secret des copies d’étudiants Audencia, la grande école de commerce française

Le palmarès gagnant des meilleurs « papiers »

Tout a commencé en mai 2020 avec la publication en ligne, dans la lettre quotidienne d’ÉcoRéseau Business, des copies des élèves de Lucie Noury, enseignante chercheuse à Audencia, tous et toutes engagé·es dans un cursus de majeure de spécialisation Consulting – leurs exposés se consacrent à la digitalisation dans le conseil et aux carrières dans le conseil. À l’issue des publications – une vingtaine d’exposés – un jury a distingué les deux meilleures copies !

Audencia : la grande école fondée en 1900 conserve son campus principal à Nantes, ainsi que deux autres campus dans la cité ligérienne. Elle possède des implantations à Paris, La Roche-sur-Yon, Pékin, Chengdu et Shenzhen. Elle propose des formations de bac +3 à bac +8 dans le domaine du management et de la communication. Et dispense notamment un « Programme Grande École » qui confère le grade de master, classé 6e en France (Sigem).

Lucie Noury : après quelques années d’expérience dans le secteur du conseil et un doctorat en sciences de gestion obtenu à Mines ParisTech, l’enseignante a passé plusieurs années en tant que professeure assistant à la Vrije Universiteit d’Amsterdam avant de rejoindre Audencia Business School en septembre 2019. « Mes travaux de recherche portent sur l’organisation des cabinets de conseil. »

Son enseignement : « Mes cours sont en lien avec la gestion des ressources humaines, la conduite du changement, la théorie des organisations et la pratique du conseil. Je suis aujourd’hui responsable de la majeure consulting. »

Les articles publiés : ils sont rédigés dans le cadre d’un cours de la majeure de spécialisation Consulting portant sur l’organisation des cabinets de conseil.

« J’invite les étudiant·es à réfléchir sur des thèmes d’actualité du secteur du conseil, explique Lucie Noury, en lien avec le contenu du cours. Pour ce faire, ils/elles doivent interviewer un·e professionnel·le du conseil sur ce thème, puis rédiger un article avec un angle de leur choix. L’objectif est double : aider les étudiant·es à développer un point de vue réflexif sur des tendances du secteur et les inviter à utiliser cet exercice pour mûrir leur projet professionnel. La première cohorte de 41 étudiants s’est penchée sur la question de la “digitalisation/numérisation du conseil”. La deuxième cohorte de 88 étudiants s’est intéressée, en binôme cette fois, aux enjeux liés aux “carrières dans le conseil”. Sur chacun de ces thèmes, j’ai sélectionné les huit articles qui me semblaient à la fois les plus originaux, les plus analytiques et les plus plaisants à lire. »

Les finalistes

Premier thème :

• Vartika Singh
• Lucille Ladurelle
• Élise Tregou

Deuxième thème :

• Mathilde de Villeneuve et Léa Lliboutry
• Clémentine Teinturier et Caroline Oyono
• Théophile Claudel et Octave Lignaud de Lussac

Les lauréat·es

Première session : Vartika Singh, Comment les cabinets conseil font-ils face à la transformation numérique

Le commentaire du jury : bien documenté, des questions pertinentes, une écriture efficace.

Deuxième session : Mathilde de Villeneuve et Léa Lliboutry, Mythes et réalité : démêler le vrai du faux dans les processus de recrutement des sociétés de conseil

Le commentaire du jury : par leur approche sous la forme de « trois mythes », les deux étudiantes ont su, de façon compacte, pointer les bonnes problématiques de l’enquête.

Les articles gagnants

Chaque contribution a été résumée.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.