Comment survivre à votre première année en tant que consultant junior

Pour les étudiants qui envisagent une carrière de consultant épanouissante !

Le conseil. Un secteur dont le marché représentait 262 milliards de dollars en 2017*. De nombreuses spécialisations sont possibles, qu’il s’agisse de mise en œuvre de services informatiques, de gestion de la comptabilité, de ressources humaines, etc. Pour les étudiants qui envisagent une carrière de consultant, il peut être difficile de savoir comment s’y préparer au mieux. La perspective de devoir préparer des PowerPoint et des cafés à longueur de journée, de travailler jusqu’à minuit et d’avoir affaire à un manager exigeant vous a peut-être traversé l’esprit. Eh bien, même si le monde du conseil est prenant et chronophage, il faut se lancer sans peur. Cet article vous explique brièvement comment survivre à votre première année en tant que consultant !

Le partage d’expérience ne doit pas uniquement se faire au cours de votre carrière, mais aussi activement entre les professionnels et les étudiants. Pour mieux comprendre en quoi consiste la carrière de consultant, nous avons rencontré Martin Skaug. Il y a 8 mois, il a pris ses fonctions en tant que consultant chez Deloitte. Il nous a tout de suite dit qu’il souhaitait partager ses réflexions et ses impressions sur la profession de consultant et qu’il espérait pouvoir aider les autres à se lancer dans cette voie. Découvrons sans plus tarder ce guide de survie !

Puis-je me préparer à l’avance pour ma carrière de consultant ?

Dans les écoles de commerce, de nombreux choix sont offerts en matière de cursus et de modules. Nous souhaitions connaître l’avis de M. Skaug concernant les cours que nous devrions suivre lors de notre formation, pour savoir comment se préparer de façon plus approfondie à une carrière de consultant. Il a souligné l’importance de bases solides en termes d’enseignement et nous a expliqué que si certaines professions requièrent des connaissances très spécialisées, un consultant doit quant à lui surtout avoir des connaissances générales.

Martin ajoute : « Ce n’est qu’une fois que vous aurez commencé à travailler que vous aurez une vision plus précise de la profession et que vous pourrez vous orienter dans la direction que vous souhaitez ». En effet, l’éternel dilemme entre consultants généralistes et spécialisés ne se pose pas pour un junior, car c’est en multipliant les expériences que se crée la spécialisation.

Martin a pour sa part choisi de suivre des cours de comptabilité et de logistique. Cela lui a permis d’utiliser sa « mentalité de processus » pour se lancer dans la comptabilité d’entreprise afin d’essayer de l’optimiser. Cela pourrait signifier que plus vos cours sont diversifiés, plus votre carrière de consultant pourra être flexible. Pendant vos années d’études, vos centres d’intérêt peuvent changer, et si vous êtes capable de choisir une combinaison stratégique de cours et d’acquérir une vaste expérience, vous aurez plus de chances de commencer votre carrière sur de bonnes bases.

Maxime François

La communication est la clé !

« La communication », nous a dit Martin visiblement très excité, « est la clé ». Inclure cette dimension comme point essentiel d’un guide de survie peut paraître superficiel ou évident, mais c’est loin d’être une boutade.

Bien sûr, il est généralement difficile de se préparer à tous les défis que l’on pourra rencontrer en commençant une carrière de consultant, mais si vous parvenez à établir un mode de communication fluide avec vos collègues, votre mentor et vos clients, vous aurez déjà bien avancé.

Certains pourraient penser : « Mais j’en suis déjà là. Je sais que je peux gérer la partie communication ». En réalité, il ne s’agit pas de gérer la partie communication, mais plutôt d’utiliser la communication à votre avantage. Si vous avez conscience de la façon dont vous communiquez, vous agirez de manière plus professionnelle, et pourrez gagner beaucoup de temps et éviter de faire des erreurs. Lorsque vous êtes en contact avec des clients, il est très important d’évaluer et de définir ce qui est attendu de vous en tant que consultant et en quoi consiste exactement la mission fixée par le client. Martin précise que mal établir les priorités d’une mission peut nuire à la relation client-consultant, et que tous les clients ne souhaitent pas forcément que vous travailliez jour et nuit, mais plutôt avec régularité, comme un employé, de 8h à 16h.

L’autre élément important lorsque vous êtes chez un client est de ne pas hésiter à poser des questions si vous n’êtes pas tout à fait sûr de vous pour certaines tâches. Lorsque vous commencez une activité professionnelle, vous avez parfois l’impression que tout le monde s’attend à ce que vous sachiez exactement ce qui est attendu de vous. L’essentiel est de s’adresser à une personne qui connaît la réponse dès qu’un problème survient, et de demander immédiatement une nouvelle tâche ou mission dès que vous en avez terminé une. En faisant preuve de motivation et de productivité, votre courbe d’apprentissage sera exponentielle.

Selon M. Skaug, la communication joue également un rôle crucial pour vous aider à obtenir le type de missions sur lequel vous souhaitez travailler. « Si vous voulez vous voir confier des missions ciblées ou travailler dans un secteur d’activité particulier, vous devez en faire part à votre mentor et à votre responsable ». Cela signifie que si par exemple vous voulez être consultant dans le domaine de l’audit, vous devez être très clair dès le début et communiquer vos attentes. Sinon, vous risquez de vous engager sur une mauvaise voie, ce qui pourra vous empêcher de réaliser les progrès que vous cherchez à atteindre.

Les avantages du réseautage

Le consulting n’est pas sorcier, et il n’existe pas de bonne réponse à la question de savoir comment réussir sa première année en tant que consultant. Toutefois, il y a un domaine dans lequel vous devriez investir beaucoup de temps et que vous devriez considérer comme une priorité : les relations avec vos collègues et vos clients. Tout le monde a déjà entendu parler de l’importance du réseautage, mais comment cela se traduit-il exactement dans le domaine des affaires ?

Comme l’a dit M. Skaug, la communication est essentielle, et en considérant le fait que 86 %** des jeunes de moins de 30 ans sont absolument convaincus de son utilité et la considèrent comme indispensable à leur carrière, ses paroles ont encore plus de poids ! Par exemple, il nous a expliqué que les opportunités d’emploi à l’international étaient accessibles aux juniors, mais en insistant sur le fait qu’il fallait « les provoquer ».

Si vous parvenez à créer une bonne atmosphère de travail avec vos collègues, vos clients, amis ou connaissances, les possibilités d’évoluer dans votre carrière n’en seront que plus grandes. M. Skaug souligne également l’importance des évènements sociaux au sein des cabinets de conseil. Si vous faites l’effort d’assister à tous les évènements susceptibles d’être organisés, vous aurez davantage de chances de nouer et d’entretenir de bonnes relations avec vos collègues. Alors, n’hésitez pas à y participer, à partager vos centres d’intérêt, votre expertise, vos réflexions et à réseauter !

Tout finira par s’arranger

Martin a entendu dire qu’il n’était pas nécessaire d’être un expert dans tous les domaines, et au début, il n’y croyait pas. On commence à travailler, puis on se fait une place. L’un des meilleurs aspects du travail de consultant est l’opportunité de travailler pour de nombreuses entreprises différentes et de participer à des missions variées. Martin, comme tout consultant junior, était aussi impatient que stressé de commencer sa carrière dans un environnement aussi exigeant. Se lancer dans un parcours de consultant n’est qu’un début, et en effet, vous allez énormément apprendre, et progresser. Pour Martin, le plus important est de « trouver sa place […] et d’essayer de trouver les opportunités qui vous intéressent vraiment. »

** BirdsConseil: https://www.birdsconseil.com/networking/

SKORPEN Silje-Mari et FRANÇOIS Maxime,
Étudiantes Audencia Business School

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.