Le conseil à l’heure de la transformation digitale, par Ben Abdelouahab Nirmin

L’ère numérique dans laquelle le monde est entré impacte toutes les activités, y compris le secteur du conseil. Les clients des cabinets de conseil sont désormais fin prêts à adopter le digital. Leurs besoins ont changé et plusieurs cabinets de conseil ont adaptés leurs business models pour mieux répondre aux nouveaux défis de leurs clients et rester concurrentiels.

Ainsi, les entreprises visent une transformation digitale organisée et réussie, accompagnée d’une conduite efficace du changement. Mais comment les cabinets de conseil adoptent-ils la conduite du changement tout en assurant la transformation digitale ? Et comment le secteur du conseil a-t-il évolué vis-à-vis de la disruption digitale ?

Avant de répondre à ces questions, il convient de préciser ce que nous entendons par « transformation digitale ». Il ne s’agit pas seulement de créer le site web d’une entreprise ou de mettre en place une solution informatique dans un département.

La transformation digitale, ou « digitalisation », a une portée globale : elle bouleverse l’entreprise dans son ensemble et implique l’intégration de technologies numériques dans tous les aspects de son activité. Cette transformation est un état d’esprit et ne peut avoir lieu si certains individus sont hostiles au changement. Celui-ci ne concerne pas seulement les technologies de l’information,les logiciels et le matériel : il inclut également les processus, les données et les individus. Il convient donc de différencier conseil en technologies de l’information et conseil en systèmes d’information. Tous les consultants s’accordent à dire que la conduite du changement est essentielle dans la réussite de la transformation.

Afin de définir la conduite du changement et d’avoir plus de recul sur le sujet, nous avons interrogé Hamza El Meray, consultant senior chez EY, ayant effectué plusieurs missions de transformation digitale dans sa carrière. Selon lui, la conduite du changement est « l’ensemble des méthodes, techniques et moyens mis en œuvre dans le but de soutenir une transformation dans des conditions de réussite optimales et ainsi obtenir les résultats attendus. »

Cependant, tous les types de changements organisationnels ne font pas appel aux mêmes méthodes de conduite du changement. La transformation digitale d’une entreprise est très spécifique. Elle associe des niveaux élevés d’interdépendance, d’échelle et de dynamisme dans la recherche d’une disruption de l’ensemble de l’entreprise afin d’aboutir à une nouvelle direction stratégique.

Par conséquent, il est nécessaire de bien communiquer cette transformation aux différentes personnes au sein de l’organisation. Elles doivent être correctement préparées et connaître les raisons du changement ainsi que ses avantages, la façon dont il sera mis en œuvre et le rôle de chacun dans ce processus. Il est nécessaire de procéder à un suivi continu du changement afin de vérifier que chacun est impliqué et motivé, et que le changement remplit ses objectifs.

À chaque nouveau projet, les entreprises ont tendance à se focaliser sur les aspects techniques et oublient le facteur humain.

Au cours d’une transformation digitale, il arrive que les employés résistent au changement. C’est une réaction naturelle face à une situation nouvelle. Il faut cependant la gérer pour qu’elle n’entraîne pas de problèmes au sein de l’entreprise, car elle pourrait faire échouer la transformation digitale. C’est là que les cabinets de conseil rentrent en jeu : les consultants doivent expliquer l’importance de la conduite du changement et ses avantages tout en justifiant du retour sur investissement pour les entreprises.

Cette conduite du changement doit être bien organisée. Les grandes étapes pour y parvenir peuvent être résumées comme suit :

  • Communication: C’est bel et bien le premier acte stratégique de la conduite du changement. Elle doit avoir du sens et permettre de sensibiliser et changer la mentalité des employés afin qu’ils soient acteurs de ce changement.
  • Formation: Tout changement est le résultat d’un apprentissage. La formation permet aux employés d’acquérir les compétences et les savoir-être nécessaires au fonctionnement de la nouvelle organisation. Elle peut représenter un levier efficace, à condition de faire appel aux principes essentiels de l’apprentissage chez l’adulte : sens, action, cohésion, reconnaissance, bien-être, etc.
  • Soutien sur le long terme. Les changements imposés s comme les fusions ou les réductions de coûts demandent une période de « deuil ». La mise en place d’un réseau d’ambassadeurs duchangement, la pratique du co-développement et le renforcement de la cohésion du groupe permettent de mobiliser autour d’un plan collectif pour le futur.

La digitalisation est devenue essentielle pour les entreprises, poussant les cabinets de conseil à entrer sur un nouveau marché : celui du conseil en transformation digitale. Mais la digitalisation est aussi devenue cruciale pour les cabinets de conseil eux-mêmes. Ils ont commencé à digitaliser leurs processus et leurs opérations afin de suivre la tendance et de fournir à leurs clients un service fiable et de qualité. Ils se sont lancés dans la mise en place de plusieurs stratégies innovantes pour leurs projets de digitalisation. L’un des plus grands changements dans le secteur du conseil est la bascule de projets à long terme sur site vers des projets à court terme dans le cloud. Les technologies utilisées permettent aux consultants d’effectuer leur mission dans des délais plus courts et avec un niveau de personnalisation extrêmement poussé.

Face à cette nouvelle façon de faire, les cabinets de conseil traditionnels sont confrontés à un défi de taille. Pour suivre le rythme, ils vont devoir repenser et modifier rapidement leurs processus. Ils devront fournir leurs services dans des délais moins longs, en proposant des solutions dynamiques avec lesquelles les clients pourront interagir. Deloitte a été le premier cabinet de conseil à s’adapter à cette demande en créant sa propre plateforme numérique, qui propose des produits et solutions prêts à être commercialisés. Ce sujet soulève une question importante : comment les cabinets de conseil peuvent-ils accompagner leurs clients dans leur transformation digitale, alors mêmequ’ils doivent encore digitaliser leur propre business model ?

Ben Abdelouahab Nirmin
Étudiante Audencia Business School

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.