Colloque “Les intelligences à l’ère du 3.0”

Retour sur l’événement    Compte-rendu   En vidéos  Programme  Intervenants   Partenaires

Un colloque en toute(s) intelligence(s) !

Le mardi 5 novembre, le Club ÉcoRéseau a organisé un colloque atypique sur les intelligences, à l’auditorium Debussy-Ravel de la Sacem qui a réuni public et orateurs autour d’un thème et d’une question : Les intelligences à l’ère du 3.0, L’humain tirera-t-il son épingle du jeu face à l’IA ? 

Au programme, une après-midi de débats, 3 tables rondes, des temps forts et l’intervention d’un quartet de jazz pour clôturer l’après-midi, le tout animé par Olivier Magnan, rédacteur en chef d’ÉcoRéseau Business.

L’intelligence émotionnelle, véritable enjeu pour les entreprises

Mai qu’entend-on par « intelligence émotionnelle » ? C’est la capacité de comprendre ses émotions et celles des autres, de savoir les utiliser pour faciliter les processus cognitifs. Dans l’entreprise notamment. L’intelligence émotionnelle source de performance personnelle et professionnelle, c’est le postulat qui a réuni Myriam Maestroni, Économie d’Énergie, Alexandre Stourbe, Lab RH et Christophe Bourgois-Costantini. Tous placent l’intelligence émotionnelle au coeur de leurs activités et de leurs parcours.

Doit-on avoir peur de l’IA émotionnelle ?

Un débat autour de Frank Tapiro, Datakalab, et Nicolas Guy, SoyHuce.

Dans notre société toujours plus marquée par l’essor de l’IA, l’analyse des émotions humaines et par extension l’affective computing  deviennent des outils très valorisés, notamment dans le marketing. 90 % des choses que l’on vit dans une journée sont gérées par notre inconscient. Des logiciels traduisent aujourd’hui ces émotions pour mieux nous connaître… De quoi nous rassurer ?

Intelligence collective & improvisation

Le futur de l’intelligence humaine se joue sur l’intelligence collective selon notre invité Émile Servan-Schreiber, docteur en psychologie cognitive.

L’intelligence émotionnelle comme source de création, c’est le fil rouge de la troisième et dernière table ronde : Émotion, innovation et jazz . L’occasion de dresser un parallèle entre musique jazz et entreprise, qui combine toutes deux performance et harmonie, rigueur et créativité. Parallèle inspiré par le projet Jazz & Innovation, porté par l’Université de technologie de Compiègne et son directeur de l’innovation et du développement territorial, l’ingénieur docteur Pascal Alberti. L’idée : explorer la source d’inspiration que sont l’art de l’improvisation musicale et ses similitudes avec les processus d’innovation à l’oeuvre dans les entreprises. Une réflexion illustrée en musique et en direct par un quartet de jazz, composé de Sabrina Yactine, psychologue et  chanteuse, José Pendje, concepteur du projet et pianiste, Peter Giron, bassiste, et William Bayakimissa, beat boxer.

Interviews vidéos

Intervenants

Pascal Alberti

UTC Compiègne

Christophe Bourgois-Costantini

 

Nicolas Guy

SoyHuce

Myriam Maestroni

Economie d’Energie

José Pendje

 

Emile Servan Schreiber

Hypermind
Alexandre Stourbe

Lab RH
Frank Tapiro

Datakalab

Sabrina Yactine

Partenaires

A la fois université et école d’ingénieur, l’UTC est construite sur une pédagogie de l’autonomie et une recherche technologique interdisciplinaire orientée vers l’innovation. L’UTC forme des ingénieurs, masters et docteurs aptes à appréhender les interactions de la technologie avec l’homme et la société, et à évoluer dans un environnement concurrentiel mondial, dans un souci de développement durable. Les enseignants-chercheurs et ingénieurs de l’UTC donnent un sens à l’innovation, en permettant l’émergence de nouveaux axes à ce concept et en introduisant l’entreprenariat au cœur de leurs préoccupations.
Plus d’infos : https://www.utc.fr/

SoyHuCe accompagne les entreprises, industries et collectivités dans leurs problématiques liées aux enjeux du numérique et de leur transformation digitale. Avec une approche analytique fine, SoyHuCe intervient de l’élaboration de la stratégie digitale jusqu’au développement de solutions numériques sur-mesure. La démarche d’accompagnement se décline en 3 axes :

  1. Conseil et accompagnement en transformation digitale
  2. Laboratoire R&D en algorithmie & data science
  3. Déploiement d’architectures et édition de logiciels

Plus d’infos : http://www.soyhuce.fr/

Auteurs, compositeurs, éditeurs… la Sacem protège, représente et défend les intérêts de plus de 169 400 membres en France et à l’international. Au service de la création, elle dispose du plus vaste répertoire mondial et s’engage pour la diversité musicale en soutenant de nombreux projets. L’open innovation à la Sacem, ce sont des technologies et des partenariats au service de la création et des droits des créateurs et des éditeurs. Les travaux sont menés en combinant Intelligence Artificielle, Big Data, Blockchains, prédictif. La Sacem nous accueille au coeur de son auditorium DebussyRavel.

Plus d’infos : https://societe.sacem.fr/universite