Avez-vous déjà vérifié si votre expert·e-comptable en est un·e ?

Avant de confier la gestion de votre entreprise à un tiers, une vérification préalable est indispensable.

Pourquoi s’assurer que vous avez affaire à un vrai expert-comptable ?

De nombreuses PME et trop d’entrepreneurs ont souffert, et souffrent encore, de la crise sanitaire. La vigilance des chef·fes d’entreprises face à la recrudescence des illégaux doit être totale, car de faux experts-comptables cherchent à tirer profit de cette situation économique.

Seul un expert-comptable, inscrit au tableau de l’ordre, couvert par une assurance civile de responsabilité professionnelle, garant du respect des normes et soumis à une déontologie rigoureuse peut être le partenaire efficace du·de la chef·fe d’entreprise, qu’il conseille intelligemment de la création ou la reprise jusqu’à la cession de l’entreprise en plus de tenir la comptabilité.

Les illégaux n’ont ni les compétences ni le savoir-faire que le diplôme d’État garantit. En outre, les experts-comptables ont également l’obligation de suivre chaque année une formation d’actualisation de leurs connaissances et de leur perfectionnement. Cette remise en cause régulière oblige les professionnel·les à rester performants et à satisfaire toujours au mieux les demandes des clients.

Le titre d’expert-comptable est ainsi pour l’entreprise un gage de sécurité, d’impartialité et d’honnêteté. Vous ne devez donc pas vous laisser tromper par des publicités alléchantes ou des prix attractifs qui masquent un illégal incompétent qui pourrait vous exposer à un redressement fiscal, voire, pire, à une liquidation judiciaire.

Comment vérifier si vous avez affaire à un vrai expert-comptable ?

Vous devez adopter un réflexe de vigilance, aussi facile que rapide, lequel consiste en une simple consultation de l’annuaire de l’ordre pour s’assurer d’être accompagné par un ou une professionnel·le de l’expertise comptable.

Un simple clic suffit : www.experts-comptables.fr/annuaire. Alors cliquez, vérifiez et partagez.

Devenez tous acteurs de la lutte contre l’exercice illégal, aux côtés du Conseil supérieur et des conseils régionaux de l’ordre des experts-comptables, en relayant l’information auprès de votre réseau.

Que faire si vous avez affaire à un·e illégal ·e ?

Pour rappel, l’exercice illégal de la profession d’expert constitue un délit passible de sanctions pénales pouvant atteindre une peine d’emprisonnement d’un an et 15 000 euros d’amende.

Dès lors, si vous êtes confronté à un illégal, un formulaire vous permet de signaler tout acte, ainsi que tout soupçon d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable, et ce, très facilement, à partir du site : www.experts-comptables.fr/signalement-exercice-illegal.

Votre signalement sera transmis au conseil régional de l’ordre concerné, chargé de surveiller et d’enquêter sur l’activité litigieuse.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.