Réussir sa levée de fonds

Tout chef d’entreprise d’une structure ambitieuse, souvent innovante et technologique, est amené à réfléchir, au moins une fois dans la vie de sa société, à la pertinence d’une levée de fonds.
La levée de fonds consiste à faire appel à des investisseurs extérieurs afin d’obtenir les fonds nécessaires au développement de l’activité. Elle permet notamment d’accroître les fonds propres et donc de renforcer la structure financière de l’entreprise.

Quand effectuer une levée de fonds ?

Le moment opportun pour réaliser une levée de fonds correspond à celui qui permettra à l’entreprise de franchir un palier supplémentaire en phase de croissance. Ce palier ne peut plus être franchi uniquement avec les résultats générés par l’activité de l’entreprise, ni avec les modes de financement traditionnels. Il est alors possible d’ouvrir son capital.
Une telle opération s’anticipe en s’interrogeant sur le montant dont on a besoin pour réaliser le projet de croissance et il faut savoir évaluer correctement ce besoin financier afin d’éviter de diluer plus que nécessaire le capital.

Se faire accompagner

Une levée de fonds est très structurante pour le dirigeant et son entreprise, notamment sur le plan stratégique, mais nécessite de l’énergie tout en se concentrant sur son activité. Il est indispensable de se faire accompagner tout au long du processus exigeant d’une levée de fonds. Dans ce cadre, l’expert-comptable peut co-piloter l’ensemble de l’opération et aider notamment : à choisir le bon montage financier, à réaliser le plan d’affaires en validant les hypothèses financières après les avoir « challengées » et à estimer la valeur de l’entreprise. Il peut également accompagner sur les aspects juridiques (lettre d’intention, protocole, pacte…) en lien avec les avocats.

Choisir un investisseur extérieur c’est avant tout choisir un bon partenaire !

Les dirigeants peuvent solliciter les « business angels », les fonds d’investissement (amorçage, capital-risque, développement) ou le « corporate venture » pour trouver des capitaux mais obtiennent parfois bien plus au gré des rencontres et enrichissent leur projet : une expertise, des débouchés commerciaux… Il est préférable d’avoir un bon ressenti avec l’investisseur car il faudra lui rendre des comptes régulièrement.

Nos trois points à retenir

Se poser les bonnes questions : Est-ce que vous avez vraiment besoin d’effectuer une levée de fonds ? Est-ce que votre stratégie est adaptée aux objectifs que vous poursuivez ?

Anticiper : Vous y prendre suffisamment tôt car il faut au minimum 6 mois pour lever des fonds.

Se faire accompagner de conseils pertinents tels que l’expert-comptable afin de donner confiance et de crédibiliser votre projet financier auprès des investisseurs. Vous protéger en faisant rédiger les documents juridiques (lettre d’intention, pacte d’actionnaires etc.) par des spécialistes du droit des affaires.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.