Liberté + simplicité + protection = réussite²

L’assurance chômage telle qu’héritée des Trente Glorieuses semble aujourd’hui dépassée. Les évolutions de la société et du travail ont fait que la sécurité devient une préoccupation majeure pour tous.

D’un côté, le salariat doit composer avec des actifs qui voient de plus en plus leurs vies professionnelles ponctuées de transitions et de reconversions.

De l’autre, les indépendants sont de plus en plus nombreux à formuler cette question évidente mais si contradictoire : comment concilier plus de sécurité avec la même liberté ?

Derrière ces interrogations, c’est la fluidité du marché du travail qui est en jeu. Il convient de bâtir des passerelles pour qu’un individu puisse facilement passer d’un statut à un autre, d’une activité à une autre, d’un métier à un autre.

Dans un monde en rupture et en transformations, il faut créer un pacte social innovant, ambitieux et disruptif. La question de la réforme de l’assurance chômage est sur toutes les lèvres. Et, pour les travailleurs indépendants, la réponse la plus adaptée sera celle qui alliera l’universel au sur-mesure.

Certes, il faut mettre en place un socle commun pour tous les actifs car l’équité est essentielle, mais les indépendants doivent également pouvoir choisir librement le niveau de protection qu’ils souhaitent, en toute connaissance de cause. Ainsi, l’accompagnement et l’orientation de cette population sur ses droits deviennent essentiels.

Le modèle qui sera créé devra être pragmatique et s’inscrire dans la durée. Il en va de la résolution de l’équation « liberté + simplicité + protection = réussite ».

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.