Le numérique ou la fracture territoriale

Lors de la Conférence nationale des territoires, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé l’accélération de la couverture numérique du territoire par la fibre. Ainsi, d’ici deux ou trois ans, la fibre devrait couvrir la totalité du territoire national.

Enfin !

Les gouvernements successifs ont pris du temps pour se saisir de cette problématique majeure, puisque d’intérêt général, que tous les Français appelaient de leurs vœux.

Mais au-delà du soulagement, j’espère que cette mesure permettra de créer de l’activité dans les territoires car force est de constater que si nous voulons rebâtir, reconstruire et réorganiser une activité économique partout en France, il faut permettre la naissance de lieux collectifs, tels que les espaces de coworking qui existent déjà dans les métropoles.

L’éclosion de ces espaces ne peut se réaliser qu’avec le numérique.

A l’image de ce qu’étaient les maisons de la Culture de l’après-guerre, ces espaces doivent être les berceaux d’une dynamique nouvelle dans les territoires avec comme principaux principes, l’accès à la technologie, à des collectifs et des lieux de travail. Recréons des espaces au service de l’activité économique et des nouvelles formes de travail afin de créer, de rassembler et fédérer l’ensemble des acteurs dans un objectif d’innovation collective.

Pour que cette utopie se réalise un jour, il faudra sans doute mettre les villes moyennes au cœur du dispositif sans quoi le numérique restera l’apanage des métropoles et des grandes villes.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici