Le défi de notre temps est d’accompagner les individus

La France connait aujourd’hui une nouvelle donne économique, produit d’une nouvelle réalité sociale faite de ruptures. Si le salariat reste certes dominant, il est certain que dans une même vie, un actif aura de multiples statuts : salarié, entrepreneur, indépendant, fonctionnaire, associatif ou autre.

Le défi de notre temps est d’accompagner les individus dans ces périodes de transition professionnelle. Les Français attendent, et on le remarque par leur désir croissant de tenter l’aventure du travail indépendant, plus d’autonomie et de liberté dans leur travail. Dans le même temps, ils souhaitent des solutions concrètes et pratiques correspondant à leurs attentes mais également à leurs quotidiens, désormais pluriels.

Pour que la France prenne le chemin du « travailler autrement », il faut que le débat public français s’empare des réalités vécues par les actifs et par les entreprises.

Pour la première fois depuis des décennies, le gouvernement a annoncé vouloir aller dans ce sens. Il propose aux partenaires sociaux et aux acteurs institutionnels d’engager des réformes constructives pour adapter le pacte social français afin que chacun se sente libre de tracer sa propre voie professionnelle en toute sécurité.

Si le pacte social tel que proposé par le gouvernement parvient à réunir un large consensus et à créer une nouvelle dynamique collective, la France peut rattraper son retard en matière d’accompagnement. Ce serait la victoire d’une vision économique et sociale concrète plutôt qu’un débat idéologique traditionnel.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici