Roland-Garros
crédits : shutterstock

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Roland-Garros 2024, c’est 22 partenaires dont 19 qui contribuent à au moins 2 millions de dollars annuellement.

Sur la liste des sponsors de « RG », on retrouve évidemment des indéboulonnables. On liste aussi deux petits nouveaux et surtout, des partenaires qui prolongent leurs engagements à mesure que le tournoi se modernise. Tour d’horizon.

« On peut se réjouir de la bonne forme économique de Roland-Garros », se réjouit le directeur général de la Fédération Française de Tennis (FFT), Stéphane Morel. Pourtant, l’objectif chiffré visé par sa fédération n’a rien d’anecdotique. Avec 338 millions d’euros à récolter, l’édition 2024 de Roland-Garros doit excéder l’objectif de 2023 de 10 millions d’euros. Pour ce faire, le prestigieux tournoi peut compter sur son système de sponsoring. Lequel rapporte environ 17 % de la recette totale chaque année.

BNP Paribas et tous les autres

En haut de la pyramide, BNP Paribas. La première banque de France est partenaire de Roland-Garros depuis plus de 50 ans. La collaboration fonctionne et l’établissement financier appose à nouveau sa griffe aux abords des courts, à une place de choix. En échange de cette tribune, BNP Paribas verse 18,25 millions de dollars (soit environ 16,82 millions d’euros). Logiquement, il s’agit ainsi du « main partner ».

Les classiques Lacoste, Renault, Rolex, Emirates gardent leur place de partenaires premium, suivis par les partenaires officiels ALL, Engie, Haier, Infosys, Mastercard, Perrier, Wilson. Sportune rapporte que toutes les marques des trois catégories de sponsors ont une visibilité sur le terrain.

Les petits nouveaux

Pour l’édition 2024, Roland-Garros est donc soutenu par 22 partenaires, dont deux nouveaux : Stella Artois et Isdin. Le premier est un fabricant de bières belges, le deuxième une marque de crème solaire soutenue par Carlos Alcaraz.

Isdin sera d’ailleurs visible sur le court, grâce aux porte-serviettes des joueurs, et ce, malgré un statut de « fournisseur officiel ». Les partenaires de cette dernière catégorie – dans laquelle Stella Artois se situe aussi – ne sont pas assurés d’avoir une visibilité au centre de l’action.

Perrier pose sa marque sur du matériel moderne

Coup de jeune sur les courts ! Les organisateurs du tournoi ont décidé de moderniser le mobilier des principaux terrains. Ainsi, les chaises arbitres, celles des juges et les « box » des joueurs sur le Philippe-Chatrier, Suzanne-Lenglen, Simonne-Mathieu et N°14 font peau neuve.

Avec l’ergonomie et l’élégance mises en avant par ce nouveau mobilier en bois des Vosges, ce sont bien sûr les sponsors qui en profitent le plus. En première ligne Perrier, bien heureux de poser sa griffe sur du matériel moderne et conçu avec des matériaux à 75 % recyclés. Lacoste, Wilson, Engie ou encore Isdin en profitent également. Un bon moyen pour Roland-Garros, de garder près de soi ses partenaires les plus fidèles, lesquels sont tellement utiles au business model du tournoi.


Les prolongations…

L’Inter Milan passe sous pavillon américain • Oaktree Capital, une entreprise de gestion d’actifs spécialisée dans les stratégies d’investissement alternatives a pris le contrôle du récent champion d’Italie. Les Nerazzurri ont connu de lourdes difficultés financières dans le sillage de leur propriétaire Steven Zhang. Ce dernier n’a pas réussi à rembourser la dette qu’il avait contractée dans les délais impartis et a dû déclarer faillite. La société américaine Oaktree en a profité puisque, grâce à un prêt fait à Zhang en 2021, elle se réservait le droit de prendre le contrôle du club en cas de défaillance. C’est maintenant chose faite. L’entraîneur de l’Internazionale, Simone Inzaghi, a rencontré hier, le nouveau propriétaire du club qu’il vient d’amener jusqu’au titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.