Florian Grill
Florian Grill, président de la FFR, crédits : shutterstock

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Parlons sport, pensons business. La Fédération française de rugby (FFR) est mal en point, mais elle vient de signer deux nouveaux partenariats. 

Avec un déficit d’exploitation de 40 millions d’euros depuis deux saisons, la Fédération a ses comptes dans le rouge. Sans compter la perte d’un partenariat historique avec la GMF… Heureusement, Florian Grill, le président de la FFR, a de quoi rebondir. 

Et c’est TotalEnergies qui vient d’annoncer être le nouveau partenaire officiel du XV de France jusqu’en 2028. La multinationale avait déjà un pied dans l’ovalie avec plusieurs partenariats, notamment avec la Section paloise et le Top 14. Mais là, Total et son président, Patrick Pouyanné, se jettent entièrement dans la mêlée en devenant partenaire officiel de toutes les équipes de France, à XV comme sept, masculines comme féminines. Les ligues régionales auront aussi le droit à ce nouveau sponsor qui compte bien s’installer dans toutes les sphères rugbystiques du pays. 

« Après le partenariat avec la Ligue Nationale de Rugby, cet engagement avec la Fédération Française de Rugby marque une nouvelle étape dans notre soutien à ce sport. La passion, la solidarité, la discipline et le respect sont autant de caractéristiques du rugby qui rejoignent les valeurs de notre entreprise et que nous vivons au quotidien partout en France », Patrick Pouyanné, TotalEnergies.

GMF : on ne t’oublie pas, on te remplace

Cette annonce fait suite au tremblement de terre qui a secoué la Fédération le 22 janvier dernier. Nos confrères de LÉquipe révélaient que le partenariat historique entre la GMF et la FFR s’arrêterait en juin prochain. Une information confirmée avec regret par Florian Grill, le président de la Fédé : « C’est assez émouvant. Depuis que je suis tout petit, la GMF est un partenaire du rugby. Il faut les remercier pour toutes ces années ».

Une mauvaise nouvelle, surtout lorsque l’on sait qu’un ticket d’entrée pour les partenariats de rang 1 (comme celui auquel était habitué l’assureur) est estimé entre 6 et 12 millions d’euros. Le manque à gagner est donc abyssal, surtout qu’il s’ajoute à la liste conséquente des mauvaises opérations financières de la FFR initiées sous l’ère Laporte. 

Pas de quoi accabler Florian Grill et ses troupes pour autant. Le patron de la FFR estimait déjà, à la suite de l’annonce sur la GMF, que « d’autres (groupes ou entreprises, ndlr) sont intéressés par la visibilité de l’équipe de France ». Quelques semaines plus tard, voilà TotalEnergies qui entre dans la danse, et même Altrad qui vient prendre du galon. 

Altrad, un partenaire gênant mais essentiel

Oui, le groupe Altrad, sponsor textile du XV de France depuis 2018, devient partenaire premium des équipes de France. Leur griffe s’installera sur la face avant des maillots bleus pendant encore deux ans et demi (opération reconductible). 

Pourtant, le groupe industriel avait été accusé en décembre 2022 d’avoir signé un « pacte de corruption » avec l’ancien président de la FFR, Bernard Laporte. Ce dernier avait d’ailleurs été poussé à la sortie après ces accusations. Les deux parties ont fait appel de la décision de justice. 

Alors, pour éviter tout nouvel événement fâcheux, le nouveau président, Florian Grill, a tout cadenassé : « Dans le cadre de ce partenariat, le Groupe Altrad et la FFR ont inscrit leur relation en parfaite adéquation avec les standards éthiques les plus élevés souhaités par chacun », précise la fédération. À l’heure où les comptes sont en alerte rouge, tout partenaire semble bon à prendre. C’est aussi cela, les lois du sport business.


Les prolongations… 

Florian GrillGrande année pour Flashscore ! • 100 millions de visiteurs mensuels, 231 milliards de vues cumulées sur l’année… L’application de résultats sportifs la plus populaire est en pleine euphorie. Et l’année 2024 promet d’ailleurs d’être encore plus grandiose : « C’est une année énorme pour le sport, avec de grands tournois internationaux de football ainsi que les Jeux olympiques. Nous allons être au cœur de tout cela, en offrant à nos utilisateurs une couverture sportive de premier ordre et en offrant à nos partenaires des occasions créatives d’être vus », se réjouit Pavel Krbec, le PDG.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.