Qui, de la poule ou du cochon ?

Je viens vous parler d’un plat très présent dans le brunch : les œufs au bacon…

Ce plat résonne énormément en moi quand je regarde les quelques projets que j’ai pu mener. N’allez pas croire ici que je ne pense qu’à manger, même si je dois avouer adorer festoyer…

Bon sang ! Mais quelle mouche l’a piqué à vouloir nous parler de la poule et du cochon ?

Revenons donc à table et faisons face à ce plat fort philosophique dans cette chronique. À y regarder de plus près, les Anglais questionnent là la forme de l’engagement qu’ont la poule et le cochon. La poule fournissant l’œuf est incontestablement impliquée, mais le cochon ? De l’avis général, il paraît évident qu’il est clairement concerné !

Quand je regarde à donner vie à un rêve, la question que je me pose depuis quelque temps déjà est l’implication des gens qui s’apprêtent à me rejoindre. Quel sera leur niveau d’engagement, seront-ils impliqués ou seront-ils concernés ? Se pose ici la question, vous l’aurez compris, de comprendre l’intérêt de toutes les parties prenantes car les ignorer fait courir le risque de transformer le rêve en cauchemar…

Alors ? Qui, de la poule ou du cochon ? Les deux sont nécessaires mon cher Watson pour se sustenter avec délice, vous reprendrez bien un peu de bacon ? Des œufs ? Ou les deux ?

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.