Air France Bluebiz
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

2019, l’année des changements

Je me garderai bien de lancer un débat sur le fond du mouvement des gilets jaunes, forcément clivant, même au sein du lectorat d’un magazine économique dynamique et optimiste comme celui que vous tenez entre les mains.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Le prélèvement à la source, vraie ou fausse bonne idée ?

Le sujet se fait brûlant. Après un premier report, quelques tergiversations et bruits de couloirs contradictoires, le prélèvement à la source est sur le point de devenir une réalité dès le 1er janvier 2019. Il appartiendra désormais aux entreprises d’appliquer cette nouvelle mesure sur les fiches de paie.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Parcours… quoi ?

On pourrait presque en rire s’il n’y avait 170 000 étudiants dans l’incertitude la plus complète quant à leur programme des prochains mois.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Liberté, égalité, fierté

L’association Entreprendre pour Apprendre vient de boucler son championnat de France. Evènement majeur de sa saison, celui-ci vient conclure une année qui aura vu 35 000 jeunes se mettre en mode projet, le plus souvent sur le temps scolaire.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Liberté, égalité, fierté

50 ! 50 numéros, pour une publication indépendante qui défend une vision dynamique et optimiste du travail, ça n’est pas rien !
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Une idée pour mieux connaitre le marché de l’emploi

Sur le point de boucler mon prochain livre, Rendez-vous avec la France qui bouge, je termine un tour de France des actions citoyennes qui vise à résoudre des fractures de notre pays. Un voyage de 18 mois en optimisme, qui donne franchement la banane. Je profite de cette chronique pour mettre en avant l’une de ces initiatives, aussi simple que brillante.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Et si on se parlait ?

L’économie française va mieux. L’ensemble des indicateurs sont au vert, la majorité des entreprises semble respirer moins difficilement (c’est-à-dire qu’elles ont trois semaines de visibilité plutôt que quinze jours), et, preuve plus grande encore de l’optimisme ambiant, les discussions devant la machine à café, haut lieu de vivre ensemble de notre société, tournent plus autour du développement que des plans de licenciement.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

On ne prête qu’aux riches !

Errant dans les allées emplies d’énergie du POPB (pardon, il faut dire Hôtel Arena Bercy désormais) à l’occasion de la journée Inno BPI organisée le 12 octobre dernier, m’imprégnant de l’énergie des 37 000 entrepreneurs présents, j’ai échoué à quelques mètres des studios de RMC, délocalisés pour l’occasion
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Losers pour toujours ?

«Nous ne serons jamais des winners, connard. » La phrase n'est pas de moi (ma mère me rappellerait les bonnes manières), mais lue sur une banderole brandie le 8 mai dernier par des manifestants anti-Macron.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Et l’emploi dans tout ça ?

Professionnels et simples citoyens s’accordent tous une chose : la campagne présidentielle 2017 ne ressemble à aucune autre. Si l’on devait oser la comparaison,...
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Bref, si on leur foutait la paix

Directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks Auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Une en vente

Les 6 tendances 2021 du retail

Une tribune libre de Tania Oakey, directrice marketing retail de Cegid.

« J’ai confiance dans la capacité de nos chef·fes d’entreprise à miser sur la France...

À présent, nous devons dessiner collectivement les contours du nouveau paysage dans lequel nous souhaitons rebondir.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Réconcilier le capital et le travail

On oppose souvent le capital et le travail. Et cette rupture s’accentue encore davantage dans un contexte de crise, qui accélère le creusement des...

Création d’entreprise : pourquoi pas vous ?

À tous ceux qui hésitent, je vous encourage, vous aussi, à vous lancer dans l’entrepreneuriat. Cette crise est l’occasion de repartir à zéro, et de vous concentrer sur un projet qui vous tient à cœur, qui fait sens.

LES + LUS

Les sources d’il y a un an commencent à être censurées

Il ne s’agit que d’une vidéo sur Twitter, celle de l'avocat Fabrice Di Vizio (photo). Elle est censurée. Au milieu de bon nombre d’autres qui ne le seront pas. Les années covid se doivent de conserver toute la mémoire et toutes les opinions.

Ces dirigeants qui renversent le management traditionnel

Pascale Auger, professeure associée chez Kedge Business School, tire la leçon des nouvelles attitudes de certains patrons. Lesquels n’ont pas besoin d’appartenir à la génération Y pour raisonner en start-uppers.
X