Ces impayés qui coûtent cher aux TPE-PME !

Factures bloquées, retards de paiement, difficultés de trésorerie, autant de sujets qui font partie des préoccupations quotidiennes des chefs d’entreprise, et en particulier ceux des TPE-PME. Une réalité qui s’est aggravée depuis 2018, comme le démontre le 5e volet de notre baromètre réalisé en partenariat avec Sidetrade et dédié aux factures des PME déclarées
non conformes par les donneurs d’ordres et qui entraînent des retards de paiement.

Sur les 2,8 millions de factures analysées dans ce baromètre, le taux de blocages s’élève désormais à 15 %, soit une hausse de deux points par rapport à la dernière mesure. Cette érosion touche quasiment tous les secteurs d’activité avec une hausse générale du taux de blocages. En parallèle, la résolution des blocages s’allonge de quatre jours pour s’établir à 48 jours, contre 44 lors de la précédente édition.

Qu’est-ce que cela signifie ? Que la gestion des factures par les entreprises tricolores se détériore de manière constante depuis novembre 2018 avec notamment une augmentation des anomalies liées aux factures bloquées. Ces résultats traduisent clairement un certain relâchement en matière de comportement de paiements en France. D’autres indicateurs
le montrent, comme les données de l’Observatoire des délais de paiement. Cet organisme pointe deux risques : un poids supplémentaire pour des fournisseurs déjà fragiles et des soucis de trésorerie pour une PME sur quatre.

En cause ? Les processus de mise en paiement des grands donneurs d’ordre qui restent complexes ainsi que les difficultés que rencontrent les PME à anticiper cette complexité et à identifier rapidement le meilleur moyen de résoudre
un blocage lorsqu’il survient. Mais les retards de paiement peuvent être dus également à des questions financières ou encore à des oublis volontaires ou non. Il arrive que certaines entreprises deviennent de mauvais payeurs sans le faire exprès !

Pour y remédier, nous devons redoubler d’efforts et continuer à faire de la pédagogie auprès de tous les acteurs économiques afin qu’ils améliorent leurs pratiques en matière de relation client/ fournisseur. J’appelle donc tout le monde à s’impliquer encore davantage dans cette démarche vertueuse qui consiste à construire ensemble un écosystème plus équilibré !

Pour en savoir plus ce baromètre, rendez-vous sur : www.economie.gouv.fr/mediateur-des-entreprises/barometre-mdesidetrade-des-factures-bloquees

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.