Ma mission au service de la confiance

Pierre Pelouzet Médiateur des entreprises

Les cérémonies de vœux cette année ont été particulièrement compliquées. Elles ont navigué entre le souhait que cette année 2019 soit meilleure que la précédente et ont reconnu que l’année n’a pas commencé sous les meilleurs auspices. Force est de constater que nous aurons encore une fois besoin d’une grande dose d’énergie pour maintenir la confiance et le dialogue. Le débat national qui a été lancé par le président de la République doit justement aider à restaurer ce dialogue, réduire les incompréhensions et donc retrouver la confiance. La crise qui nous touche actuellement concerne aussi bien les citoyens que les entreprises qui subissent de plein fouet les conséquences des mouvements sociaux. Les entreprises, notamment les TPE/PME qui sont les plus fragiles, sont notre priorité d’action. Nous serons présents encore une fois sur plusieurs fronts. La résolution des litiges entre entreprises ou entre entreprises et administrations par la médiation tout d’abord, car c’est notre mission première. Nous avons enregistré un record de 1 300 saisines en 2018 ! Mais je pense aussi à la mission que nous a confiée Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, qui a pour objectif un rééquilibrage des rapports entre les plates-formes de vente en ligne et leurs vendeurs. Nous allons également continuer à œuvrer pour la diffusion de bonnes pratiques d’achat pour toujours plus de respect entre les acteurs économiques. La Médiation est à ce titre partenaire des Assises des délais de paiement qui récompensent les pratiques vertueuses dans ce domaine. Nous continuerons encore et toujours à soutenir les entreprises innovantes et nous célébrerons d’ailleurs cette année les trois ans du dispositif de référencement des cabinets conseil en crédit impôt innovation et crédit impôt recherche. Enfin, nous aurons à cœur de déployer tous nos efforts pour faire en sorte que l’expérimentation de médiation élargie entre entreprises et administrations* prenne toute sa mesure. À cette fin, je me déplacerai régulièrement dans les territoires concernés pour présenter le dispositif et l’adapter au mieux aux spécificités locales. Toutes ces actions, je me propose de les partager avec vous chaque mois dans cette chronique.

*Expérimentation d’un dispositif de médiation pour tous les différends entre entreprises et administrations prévue dans le cadre de la loi pour un État au service d’une société de confiance (Essoc).

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.