Mes enthousiasmes

MON COUP DE CŒUR

… va à l’équipe féminine de football. Je dois dire que je suis bluffé ! Non seulement par Amandine Henry, sa capitaine, mais par toute cette équipe déjà supérieure, en termes d’audience, au plus beau match des hommes. Nous assistons à une sorte d’engouement, de ferveur. Mais c’est sur le fond que cette équipe m’enthousiasme. Le Printemps de l’optimisme a déjà consacré la femme la plus optimiste de France, Line Renaud, les Bleues participent, elles, à la reconnaissance pleine et entière de l’égalité femmes-hommes. Elles marquent des points de progrès par rapport à la violence à l’encontre des femmes et l’inégalité salariale entre les genres. Vraiment, elles apportent leur pierre à l’édifice. Et elles savent perdre… comme les hommes!

LE LIVRE QUI M’A PASSIONNÉ

Au beau milieu de mon retard de lectures des philosophes, je suis tombé sur Fabrice Midal, l’un des enseignants majeurs en méditation, auteur de Devenez narcissique*. Sous la provocation du titre, il nous rappelle l’un des messages principaux des optimistes, commencer par se respecter soi-même. Rien à voir avec une caricature de l’ego. L’idée force est de dire que si vous n’utilisez pas toutes vos capacités, vous renoncez à rendre la vie des autres meilleure. Aux antipodes du pessimiste et de son « on n’y arrivera jamais ». Si vous restez statique, vous perdez vos chances de vous accomplir et de rendre service aux autres. Midal rejette le « moi, je » au profit d’un « moi doux » en connexion avec les autres.
*… et sauvez votre peau ! Pocket.

LA PERSONNALITÉ QUI M’A FRAPPÉ

est Guy Savoye. Il fut le « taulier » de La cuisine du bonheur, l’ouvrage de cinquante recettes proposées par quarante chefs que Le Printemps de l’optimisme vient de produire. Guy est l’un des plus grands chefs français, donc du monde, à la tête d’un restaurant magnifique alors qu’il n’est qu’élégance et simplicité. Il incarne les rôles des chefs de la gastronomie française qui sont de nous donner du plaisir, du partage, de donner le sens optimiste à la cuisine productrice de sérotonine, l’hormone du bonheur, et tout simplement du plaisir des papilles. Ces chefs concourent largement à l’attractivité de la France à travers le tourisme et les affaires.

UNE ENTREPRISE NAGE SUR MON ONDE POSITIVE,

c’est Sodexo. Qui lance ses Rencontres inspirantes consacrées aux acteurs de l’événementiel. J’ai la faiblesse de penser que le Printemps de l’optimisme fait école. Une façon de donner aux événements leurs plein sens, qu’ils soient organisés par une association, des sociétés ou un parti.

ET LA PROCHAINE MANIFESTATION DU PRINTEMPS DE L’OPTIMISME

Un événement où ÉcoRéseau Business prend toute sa part, Great places to work, ces entreprises où il fait bon travailler, en novembre. Une plongée dans le bien-être au travail, mais pour une fois en mettant les pieds dans le plat tellement la thématique paraît parfois surfaite. Le bien-être en entreprise joue souvent les effets de mode, les gadgets, on brocarde ces happy chiefs officers. Eh bien nous donnerons la parole aux contempteurs de ces efforts réels pour mieux montrer ce qui se met en place dans les entreprises françaises. Concrètement. Ce que l’on ne dit pas souvent, pour la qualité de vie.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.