Saluez les atouts de la France

La mode est au « déclinisme », au défaitisme, au négativisme.

À prendre un peu de hauteur, à y regarder de plus près, sommes-nous certains, au-delà des aléas politiques, que notre présent, en tant que nation, soit si sombre ?

Nous faisons des enfants – la France est première en Europe pour la natalité –, ce qui n’est pas le signe d’une si grande déprime.

Nous sommes toujours une grande puissance économique, agricole, militaire, spatiale, maritime.

Nous sommes premier ou figurons au hit-parade mondial pour le tourisme, le luxe, les services, la santé, la mode, la gestion de l’eau et des déchets, les travaux publics. Ce sont durablement les secteurs porteurs d’avenir.

Nous figurons dans le peloton de tête pour le dépôt de brevets, les investissements internationaux sur notre territoire.

Nous pouvons et devons valoriser nos atouts, les paysages, les terroirs, les vignobles, notre gastronomie classée au patrimoine de l’humanité, les créateurs, les innovateurs, les prix Nobel, les chercheurs, les médecins et chirurgiens, l’artisanat.

Nous possédons l’un des tissus économiques les plus diversifiés d’Europe, de la PME du coin de la rue aux grandes entreprises qui font rayonner notre drapeau aux quatre coins de la planète.

Le français est la troisième langue la plus parlée au monde et, contrairement au cliché négatif, l’est de plus en plus.

On pourrait continuer longtemps à évoquer ainsi nos motifs de fierté d’être Français, un pays à nul autre pareil. Le paradoxe est que ces messages, comme nos valeurs universelles, parlent souvent davantage dans les endroits les plus reculés du globe que chez nous.

L’optimiste n’est ni blasé ni désespéré.

N’abaissons pas nos mérites. C’est un devoir collectif.

Thierry Saussez
Créateur du Printemps de l’Optimisme, incubateur d’énergies positives.

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.