Nouveau Journal Numérique

Un train pas comme les autres…

Au sortir, espérons-le, de la crise sanitaire, les Français ont besoin de raisons d’espérer et de se projeter dans l’avenir. Il est dans notre vocation, depuis la création du Printemps en 2013, sans nier les difficultés, de valoriser les traceurs, les innovateurs, les entreprenants, plus que les « diseux ».

Des livres, des gens et des lieux où il fait bon vivre

Apocalypse cognitive, de Gérald Bronner, chez PUF. Très intéressante lecture, à partir d’une analyse actuelle sur l’idée que nous n’avons jamais disposé d’autant d’informations, que, probablement nous n’avons jamais été connectés autant, mais que ce déferlement d’informations a entraîné une dérégulation du « marché cognitif », en chacun de nous.

Stoïcisme et Renaissances

L’ENTREPRISE se nomme Néolithe. Elle se niche à Chalonnes-sur-Loire, dans le Maine-et-Loire et « transforme les déchets en… pierre ». Une start-up prometteuse comme on les aime,...

De rencontres divines en Printemps optimistes

Le livre de Dominique Bona, l’une de nos trop rares académiciennes, qu’elle consacre à la méconnue Jacqueline de Ribes sous le titre de Divine Jacqueline, est un trésor d’écriture élégante. Dans le domaine de la littérature « qui transporte », c’est la biographie qu’il faut lire si l’on veut rêver de fêtes et de voyages.

La Rencontre, Open, du Printemps…

L’initiative du Printemps de l’Optimisme se concrétise sous la forme de Festival des énergies positives version numérique, du 3 au 22 mai.

La France sur Mars…

ELLE EST ARRIVÉE... … première femme solitaire du Vendée Globe, elle se nomme Clarisse Crémer, elle a 31 ans. C’est une performeuse, elle signe le...

100 % gastro ou presque

Thierry Marx, ce grand chef, parrain des Printemps de l’optimisme. Il a écrit Celui qui ne combat pas a déjà perdu chez Flammarion.

Cette volonté et cette fureur de vivre, d’agir, de dépenser de l’énergie, de servir,...

La fureur de vivre, du grand astrophysicien Hubert Reeves. Un personnage considérable qui m’inspire.
Thierry Saussez, Créateur du Printemps de l'Optimisme, Incubateur d'énergies positives

Les perdants regardent les obstacles, les gagnants les destinations

Florence Servan-Schreiber, notre professeure de bonheur qui depuis longtemps accompagne le Printemps de l’optimisme, et qui malgré ses superpouvoirs* a été contaminée par le coronavirus.

Ben Smith (Air France) à l’heure de Chosson (montre Routine)

Le 12 octobre, une foule de médias s’engagent à valoriser cette France des solutions. Compte tenu des circonstances, l’événement se vit en ligne, mais Reporters d’espoir continue à promouvoir ces solutions sur le terrain.

Le temps des opportunités dans la difficulté

Bpifrance, la « banque » des entrepreneurs, cet organisme français de financement et de développement des entreprises qui regroupe Oséo, CDC Entreprises, le FSI et FSI Régions.

« La vie est belle à proportion qu’elle est féroce »

Coup de cœur également à toutes les entreprises, et notamment aux groupes comme Carrefour, L’Oréal, à LVMH qui fabrique du gel ou aux petites comme 1089, citée dans ma chronique de mars, le réinventeur du jean français qui se reconvertit provisoirement à la fabrication de masques.

Mars au balcon de l’énergie

Le Printemps de l’Optimisme, outre l’esprit JO évoqué, se consacrera à l’écrit.

Ces villes et villages où l’on vit le mieux

Par procuration, Thierry Saussez, jusqu’à la fin du mois en Antarctique (briguerait-il l’ambassade des pôles, il paraît que le poste sera bientôt vacant… ?), me charge de consacrer son Onde positive au sondage exclusif que l’une des (plurielles) associations positives qu’il préside, Villes et villages où il fait bon vivre – créée en 2007 –, vient de publier.
Thierry Saussez, Créateur du Printemps de l'Optimisme, Incubateur d'énergies positives

Aimez-vous le chocolat ?

La belle époque de Nicolas Bedos. Le fils de Guy nous concocte là un scénario d’une finesse cinématographique de grand talent.

Énergies dynamiques

Fiat. Avez-vous vu sa dernière campagne publicitaire ? Elle est tout entière un message optimiste puisqu’il se dit « fabricant d’optimisme » – quitte à brocarder son pot de yaourt sous forme de Fiat 500.

Ce qui m’a fait vibrer

MON COUP DE CŒUR Je le réserve à un film, Au nom de la terre, de et avec Guillaume Canet, qui met en scène la situation des paysans français. Au moment où, à juste titre, on se préoccupe enfin de respecter la nature, alertés que nous sommes par l’actualité, le rapport du Giec, l’incendie de l’Amazonie, je voudrais que l’on porte le même intérêt à ceux et celles qui s’occupent de la terre.

Ce que j’ai aimé cet été

Franky Zapata. L’homme volant. Après Spiderman et autres Superman, c’est un superhéros qui a traversé la Manche sur un minuscule réacteur après un essai manqué.

Mes enthousiasmes

MON COUP DE CŒUR… va à l’équipe féminine de football. Je dois dire que je suis bluffé ! Non seulement par Amandine Henry, sa capitaine, mais par toute cette équipe déjà supérieure, en termes d’audience, au plus beau match des hommes.
Thierry Saussez, Créateur du Printemps de l'Optimisme, Incubateur d'énergies positives

5 moments forts

La cuisine du bonheur, un ouvrage qui rappelle que la table française reste un élement central pour rire et prendre du plaisir. Il a été inspiré par une enquête d’OpinionWay diligentée par nos soins autour des aliments préférés des Français/es. Quarante chefs, dont Guy Savoye et Patrick Guérard, ont élaboré cinquante recettes à partir de ces mets plébiscités.

Une en vente

Accompagner ses salarié·es jeunes parents

Une mission trop souvent négligée par les entreprises au détriment du télétravail… et d’abord des femmes !

Tribune libre : moment de vérité pour la relation client

Selon Sébastien Bonnard, spécialiste de la relation client, la santé financière des entreprises françaises dépend de plus en plus de leur clientèle et de l’animation de leur relation client.

L’entreprise, une histoire de vies

Pour qu’une entreprise rencontre le succès, il faut d’abord qu’elle ait une raison d’être, une vocation. Il faut ensuite qu’elle ait une doctrine, c’est-à-dire qu’elle définisse le mode de satisfaction de ses clients, de ses partenaires, de ses salariés, de ses actionnaires.

Tiers lieux, le meilleur de la France des territoires et de la start-up nation

Trois ans après la remise du rapport Mission Coworking : faire ensemble pour mieux vivre ensemble, j’ai remis ce vendredi 27 aout 2021 au Premier ministre, Jean Castex, le rapport de France Tiers lieux Nos territoires en action – Dans les tiers-lieux se fabrique notre avenir ! 

LES + LUS

Christian Perronne, 2e livre : ILS ne vont pas aimer

Que l’on suive ou pas les arguments du seul médecin à s’être fait chasser de son poste pour ses propos critiques à l’égard du traitement de la covid en France, il faut les (re)connaître, ces arguments.

Accompagner ses salarié·es jeunes parents

Une mission trop souvent négligée par les entreprises au détriment du télétravail… et d’abord des femmes !
X