Près de chez vous

Sur le mode perplexe

L’application Nafcovid, lancée par CCI France, aura été consultée plus de 65 000 fois en trois semaines par des commerçants soucieux d’en savoir plus sur les conditions d’exercice de leur activité pendant la nouvelle phase de confinement. Des clics qui en disaient long sur le besoin de pédagogie et d’accompagnement.

Sur le mode désemparé

Comment gérer et écouler les stocks ? Quid des invendus ? Recourir ou non à des emplois saisonniers ? Comment payer les loyers ? Quelle pérennité pour l’activité chez les bijoutiers, les chausseurs, les habilleurs, les libraires, les marchands de jouets qui fondent a minima 35 à 45 % de leur chiffre d’affaires annuel sur les deux derniers mois de l’année ? Autant de questions récurrentes dans les cellules d’accompagnement mises en place par les Chambres de commerce et d’industrie pour informer, guider et orienter vers les dispositifs d’appui gouvernementaux. En la matière, ce sont des réponses « sur-mesure » qu’il faut pouvoir fournir.

Sur le mode solidaire

Partout, des initiatives consulaires, en lien avec les collectivités locales, ont permis aux commerçants de rejoindre des marketplaces pour diffuser leurs produits. En valorisant des outils de géolocalisation des commerces ouverts, les CCI ont incité les consommateurs à privilégier les achats près de chez eux. En outre, une grande campagne d’appels téléphoniques directs visant à sensibiliser 30 000 commerçants à la numérisation de leurs pratiques se déploie actuellement.

Sur le mode responsable

Les commerçants ont anticipé leur réouverture, appliqués à la mise en œuvre des protocoles sanitaires.

Sur le mode soulagé

C’est le ouf ! La reprise de l’activité était pour eux… essentielle. 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.