En clair – obscur

Clair-obscur : technique consistant  à distribuer l’ombre et la lumière dans un film.

Clair-obscur : procédé pouvant aussi s’appliquer ponctuellement comme grille de lecture du moral des chefs d’entreprise.

Zoom sur le moral des patrons en septembre. Des visages inquiets à 39% (soit 9 points de plus qu’en juillet) ou méfiants (33%). Accentuation du coup de blues encore plus nette chez les dirigeants d’entreprise de moins de 10 salariés, traduisant leur désenchantement par rapport au trimestre écoulé. Cette inquiétude grandissante est à mettre en perspective avec le taux de satisfaction à l’égard du Président de la République. Tout juste plus d’un dirigeant sur deux déclare être satisfait de son plan d’ensemble, soit une baisse de 23 points depuis le début de l’été. Nos interrogés se montrent donc tout à la fois acteurs et spectateurs, entrepreneurs et citoyens.

Plan séquence sur les actions à l’égard des entreprises. L’appréciation dans ce champ est meilleure. Ainsi,  pour 78% des dirigeants, le projet de contrats de chantier est une bonne chose, le secteur de la construction s’y montrant assez naturellement le plus favorable (83%). Le plafonnement des indemnités prudhommales proposé dans le cadre de la réforme du Code du Travail recueille l’assentiment de 61% d’entre eux. La simplification est toujours de mise, le principe du « One-In, Two Out » (pour toute nouvelle norme, deux autres seront supprimées) prenant la lumière avec 59% d’opinions favorables.

Les effets spéciaux des plans visant à favoriser l’investissement et la croissance continueront donc d’être scrutés par les entrepreneurs. Avec l’attente qu’ils soient raccord avec leurs préoccupations…

Béatrice Genoux
Planneur stratégique
CCI France

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici