Mon Hotravail chérie

Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais été tout à fait complet avant de te rencontrer.

Je le confesse, bien sûr, avant toi, il y en a eu d’autres et ce serait mentir que te dire qu’en me jetant dans le grand bain de la vie professionnelle je n’ai connu de prétendantes avant toi.

Oui, j’ai eu des expériences et ai frotté mes compétences et mes désirs de construire un avenir à deux auprès de plusieurs entreprises.

De toi à moi, je suis tombé de Charybde en Scylla et aucune de celles que j’ai connues avant de te rencontrer n’ont su voir mes qualités derrière mes défauts.

D’échec en échec, je persistais sans comprendre qu’au fond, dans toutes je n’avais fait que te chercher.

Au début j’étais farouche.

Comme si les amours précédentes m’avaient vacciné et me faisaient craindre tant de bienveillance et de bonté.

Mais tu as su, Hotravail, te mettre à ma portée.

Tu as été flexible, attentionnée.

Et, même si comme dans toute relation, on a parfois toi et moi des hauts et des bas, il n’y a désormais rien qui puisse empêcher notre idylle.

J’étais handicapé, tu m’as embauché.

J’étais isolé, tu m’as intégré.

J’étais perdu, tu m’as guidé.

Je n’étais rien, tu m’as considéré.

J’étais à terre, tu m’as relevé.

J’étais cassé, tu as contribué à ma reconstruction.

Je n’avais plus confiance en moi, tu m’as fait grandir et m’as fait évoluer dans mon travail et aujourd’hui, dans notre relation, j’ai trouvé l’équilibre dont j’avais besoin.

Je t’aime, ma boîte. 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.