Nouveau Journal Numérique

L’entreprise, une histoire de vies

Pour qu’une entreprise rencontre le succès, il faut d’abord qu’elle ait une raison d’être, une vocation. Il faut ensuite qu’elle ait une doctrine, c’est-à-dire qu’elle définisse le mode de satisfaction de ses clients, de ses partenaires, de ses salariés, de ses actionnaires.

Lettre ouverte aux patrons•Chefs d’entreprise, partagez plus pour vous développer mieux !

Proposer un « contrat social » au sein de l’entreprise basé sur un partage plus juste de la richesse créée ? Le Mouvement Ethic y encourage vivement les chef·fes d'entreprise.

Des bureaux au service de la QVT

Aujourd’hui, la RSE est une préoccupation majeure. Notre bâtiment s’inscrit pleinement dans cette démarche.

La mobilité, premier levier du progrès !

D’Alexandre le Grand à Thomas Pesquet, la mobilité représente le plus puissant moteur du progrès. En effet, le développement de solutions de mobilité toujours...

Entreprise reconfinée, entreprise libérée !

Certes, les outils collaboratifs se sont généralisés. Mais sans une démarche d’organisation structurée, d’un management repensé où chaque collaborateur voit ses responsabilités clairement définies, les entreprises ne tireront pas la quintessence des organisations libérées.

Réconcilier le capital et le travail

On oppose souvent le capital et le travail. Et cette rupture s’accentue encore davantage dans un contexte de crise, qui accélère le creusement des...

Boulanger de France : une marque engagée

Le « fait maison », c’est notre identité, notre signature. C’est aussi la solution pour assurer la survie de notre métier et de nos savoir-faire.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Mon Hotravail chérie

Je n'avais plus confiance en moi, tu m'as fait grandir et m'as fait évoluer dans mon travail et aujourd'hui, dans notre relation, j'ai trouvé l'équilibre dont j'avais besoin.

« On aime son·sa patron·ne, mais on n’aime pas les patron·nes », estime Sophie...

C’est comme la Saint-Valentin ! Il s’agit d’une fête d’entre soi, entre collègues, chaque entreprise lance ses propres initiatives. Cette année par exemple, on assistera au concours de la plus belle lettre d’amour à son entreprise et même un concours de photos.

Aimer sa boîte, c’est se protéger !

Un nouveau virus est apparu en février 2020, une pandémie désarçonnant scientifiques et politiques sur tous les plans ou presque. La cacophonie et l’ultracrépidarianisme accompagnent...
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Comment favoriser concrètement la reprise économique ?

Contre toute attente, la période actuelle de récession est le moment propice pour innover et pour prendre des risques car nous sommes en pleine phase de « destruction-création ».
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Quelles personnes physiques ou morales devraient donc dire « J’aime ma boîte » ?

« J’aime ma boîte », devraient bien sûr dire les membres du personnel, les intérimaires et aujourd’hui les travailleurs « indépendants » employés par la boîte. Mais pourquoi pas aussi les équipes sportives ou les associations liées à l’entreprise ?

Réseaux sociaux et entreprise

Les salariés, qui jouissent d’un droit à la liberté d’expression, expriment de plus en plus facilement leurs critiques envers leur hiérarchie, l’organisation ou le fonctionnement de leur entreprise.

Travailler avec plaisir pour travailler mieux !

Faire bouger les lignes en faisant rimer qualité de vie au travail et Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est possible. Un engagement au quotidien pour Juste à temps afin de contribuer à une croissance durable.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Et pourquoi pas !

Rien à faire, on a beau parler des entreprises salvatrices, sources de progrès et d’emploi, encourager les prouesses françaises, noter les fortunes entrepreneuriales qui se créent... le bashing reste l’apanage de nos médias et des réseaux sociaux.

Comment développer le sentiment d’appartenance ?

Aimer sa boîte, c’est aimer y travailler et y retrouver ses collègues. Toutes les entreprises devraient souhaiter que leurs collaborateurs soient fiers d’y travailler.

« J’aime mon [ancienne] boîte ! » Quand les seniors aiment les entreprises

Il n’est pas si loin le temps où certaines entreprises envisageaient le départ en retraite ou en pré-retraite comme une solution de gestion des ressources humaines et leurs salariés comme une période bénie de temps libre loin de toute contrainte.

Plus son entreprise est petite, plus on l’aime

La Fête des entreprises, organisée chaque année par le mouvement J’aime ma boîte créé par l’« activiste » de l’entreprise Sophie de Menthon, donne l’occasion à Opinion Way de prendre le pouls de l’attachement des Français à leur boîte, justement.

Vers une communication responsable et positive ?

Depuis plusieurs semaines, nos clients viennent nous consulter au sujet de différends qu’ils peuvent avoir avec des collectivités territoriales, notamment une mairie ou un Conseil départemental. Dans les cas qui nous intéressent il s’agissait de la relation de deux entrepreneurs dans le domaine de la communication qui éprouvaient des difficultés avec ces collectivités.

Commissaire aux comptes : charge ou atout de croissance ?

La question revient régulièrement, d’autant plus facilement qu’agilité est souvent associée à légèreté et légèreté à simplification. Or, derrière l’ambition de croissance, de solidité et de maîtrise des enjeux qui garantissent la pérennité et le développement des entreprises, surgit régulièrement la question de la simplification.

Une en vente

Accompagner ses salarié·es jeunes parents

Une mission trop souvent négligée par les entreprises au détriment du télétravail… et d’abord des femmes !

Tribune libre : moment de vérité pour la relation client

Selon Sébastien Bonnard, spécialiste de la relation client, la santé financière des entreprises françaises dépend de plus en plus de leur clientèle et de l’animation de leur relation client.

L’entreprise, une histoire de vies

Pour qu’une entreprise rencontre le succès, il faut d’abord qu’elle ait une raison d’être, une vocation. Il faut ensuite qu’elle ait une doctrine, c’est-à-dire qu’elle définisse le mode de satisfaction de ses clients, de ses partenaires, de ses salariés, de ses actionnaires.

Tiers lieux, le meilleur de la France des territoires et de la start-up nation

Trois ans après la remise du rapport Mission Coworking : faire ensemble pour mieux vivre ensemble, j’ai remis ce vendredi 27 aout 2021 au Premier ministre, Jean Castex, le rapport de France Tiers lieux Nos territoires en action – Dans les tiers-lieux se fabrique notre avenir ! 

LES + LUS

Macron prépare un nouveau plan d'aide pour les indépendants

Emmanuel Macron présente le nouveau plan d’aide pour les travailleur·ses indépendant·es

Le Président de la République veut faciliter l’activité des 3 millions de travailleur·ses indépendant·es via vingt mesures pour 2022.
X