Air France Bluebiz
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Quelles personnes physiques ou morales devraient donc dire « J’aime ma boîte » ?

« J’aime ma boîte », devraient bien sûr dire les membres du personnel, les intérimaires et aujourd’hui les travailleurs « indépendants » employés par la boîte. Mais pourquoi pas aussi les équipes sportives ou les associations liées à l’entreprise ?

Réseaux sociaux et entreprise

Les salariés, qui jouissent d’un droit à la liberté d’expression, expriment de plus en plus facilement leurs critiques envers leur hiérarchie, l’organisation ou le fonctionnement de leur entreprise.

Travailler avec plaisir pour travailler mieux !

Faire bouger les lignes en faisant rimer qualité de vie au travail et Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est possible. Un engagement au quotidien pour Juste à temps afin de contribuer à une croissance durable.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Et pourquoi pas !

Rien à faire, on a beau parler des entreprises salvatrices, sources de progrès et d’emploi, encourager les prouesses françaises, noter les fortunes entrepreneuriales qui se créent... le bashing reste l’apanage de nos médias et des réseaux sociaux.

Comment développer le sentiment d’appartenance ?

Aimer sa boîte, c’est aimer y travailler et y retrouver ses collègues. Toutes les entreprises devraient souhaiter que leurs collaborateurs soient fiers d’y travailler.

« J’aime mon [ancienne] boîte ! » Quand les seniors aiment les entreprises

Il n’est pas si loin le temps où certaines entreprises envisageaient le départ en retraite ou en pré-retraite comme une solution de gestion des ressources humaines et leurs salariés comme une période bénie de temps libre loin de toute contrainte.

Plus son entreprise est petite, plus on l’aime

La Fête des entreprises, organisée chaque année par le mouvement J’aime ma boîte créé par l’« activiste » de l’entreprise Sophie de Menthon, donne l’occasion à Opinion Way de prendre le pouls de l’attachement des Français à leur boîte, justement.

Vers une communication responsable et positive ?

Depuis plusieurs semaines, nos clients viennent nous consulter au sujet de différends qu’ils peuvent avoir avec des collectivités territoriales, notamment une mairie ou un Conseil départemental. Dans les cas qui nous intéressent il s’agissait de la relation de deux entrepreneurs dans le domaine de la communication qui éprouvaient des difficultés avec ces collectivités.

Commissaire aux comptes : charge ou atout de croissance ?

La question revient régulièrement, d’autant plus facilement qu’agilité est souvent associée à légèreté et légèreté à simplification. Or, derrière l’ambition de croissance, de solidité et de maîtrise des enjeux qui garantissent la pérennité et le développement des entreprises, surgit régulièrement la question de la simplification.

Concilier protection des données personnelles et croissance des acteurs européens

La protection des données personnelles et la mise en conformité avec les réglementations nouvelles sont devenues plus que jamais un enjeu majeur pour les entreprises.

La propreté, enjeu majeur de la RSE ?

La Responsabilité sociale de l’entreprise, nouveau fer de lance de la société, a trouvé dans les entreprises de propreté un écho immédiat.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Cancer@work : quand on aime sa boîte on soutient ses salariés !

Permettre aux malades de continuer leur travail, c’est aussi une façon de les aider à guérir. Mais ce n’est pas facile, on a peur, peur de les faire travailler, peur de la maladie, peur de mal s’y prendre…
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Vous avez désormais le droit de vous tromper ?

Le droit à l’erreur tant attendu laisse un peu sceptique.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Non à la pêche électrique !

Sous prétexte de réduire les combustibles pétroliers des bateaux, se dessine un massacre maritime à Bruxelles dans l’indifférence.

Les salariés aiment leur boîte et le prouve

Cette année, la 15e édition de J’aime ma boîte a dépassé tous les espoirs de participation dans un contexte économico politique très agité.

La plus belle (le plus beau) pour aller bosser !

Toutes les entreprises se sentent concernées par le fait de fêter leur boîte et surtout de faire savoir à cette occasion qu’elles aiment leurs salariés et réciproquement, leurs clients bien sûr, leurs fournisseurs, leurs prestataires et leurs franchisés.

Bouge ta boîte

La Fête des Entreprises est née en 2003 avec la volonté de faire la pédagogie de l'entreprise en la célébrant positivement le temps d’une journée sous le slogan « J’aime ma boîte ».

« Le réflexe » commissaire-priseur

Il existe un « conseil » auquel les chefs d’entreprise ne pensent pas naturellement : le commissaire-priseur.

Pour faire du tourisme un moteur de la croissance française

En France, le tourisme constitue l’un des principaux secteurs d’activité économique! Il représente 7,3 % du PIB et près de 2 millions d’emplois directs et indirects, non délocalisables.

Les banques françaises, moteurs de l’économie

Stratégique et porteuse d’avenir, l’industrie bancaire française distribue le carburant de l’économie pour alimenter la croissance et favoriser l’emploi.

Une en vente

Tribune libre : l’immobilier de placement face à la crise

Comment vit le marché de l’immobilier patrimonial, classe d’actifs importante pour les experts financiers et leurs clients ?

Antoine Frérot : avant le jour d’après, il faut réussir les jours d’avec

Que savons-nous de ce « monde d’avec » ? Que faut-il faire pour le réussir ? Quel sera le rôle de l’État et des entreprises ? La vision d'Antoine Frérot, PDG de Veolia.

Tribune libre : transport et supply chain : un écosystème à réinventer

Le nouveau modèle générerait plus d’expéditions à volumes réduits, synonyme d’une hausse du coût global et d’une gestion plus compliquée car le juste-à-temps et le 0 stock ne seront plus la règle.

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Nathalie Woog : le MICE à échelle américaine

La réussite de la soirée la bombarde responsable de l’événementiel au sein de la direction de la communication du groupe. Nathalie Woog s’« éclate ».

Thierry Copernic : leçons de vie en tout anonymat

Il nomme le choc qui a failli lui coûter la vie « un déclencheur émotionnel ». Gentil. Car à l’image du chat égyptien à neuf vies, il en accumulé des vies, tiens, comme par hasard déjà neuf TPE.

Oui, la maîtrise de la langue française fait la différence !

Avez-vous déjà expérimenté les conséquences d’approximations sémantiques de vos jeunes collaborateurs dans vos relations presse ? L’orthographe, la grammaire, la syntaxe se doivent d’être irréprochables dans le monde professionnel.
Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, PDG d'ITG, leader du portage salarial

Le jour d’après

Les difficultés et les facilités divergent en fonction du degré de maturité des organisations vis-à-vis de cette façon de travailler.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Quelles personnes physiques ou morales devraient donc dire « J’aime ma boîte » ?

« J’aime ma boîte », devraient bien sûr dire les membres du personnel, les intérimaires et aujourd’hui les travailleurs « indépendants » employés par la boîte. Mais pourquoi pas aussi les équipes sportives ou les associations liées à l’entreprise ?

LES + LUS

Taux de mortalité covid par pays : attention, ils sont trompeurs

Plusieurs méthodes se sont fait jour qui visent à obtenir des décomptes homogènes d’une nation à l’autre. Par exemple, le nombre de victimes dans chaque pays par rapport à sa population. Du coup, les pays les plus gravement atteints ne sont pas en tête du nombre de morts total.

StopCovid, le pari du gouvernement

En tant qu’avocate et déléguée à la protection des données, je suis sereine et j’attends avec impatience qu’on puisse utiliser cette application.

CCI France : le journal de crise de Pierre Goguet, son président

Par lettre de mission datée du 17 mars 2020, le ministre de l’Économie et des Finances a demandé au réseau des CCI d’être « l’interlocuteur de premier niveau des entreprises ressortissant de leur champ d’action ».
X