Travailleur indépendant handicapé : trois handicaps et toujours optimiste.

Pourquoi travailler ? vous ne bénéficiez donc pas d’aides sociales conséquentes puisées généreusement dans nos impôts ?

La plupart des TIH (travailleurs indépendants handicapés) sont devenus handicapés suite à des aléas de la vie, mais une conviction nous rassemble tous quelle que soit notre date d’entrée dans le handicap : nous partageons l’adage de Félix Leclerc : « La meilleure façon de tuer un homme, c’est de l’empêcher de travailler en lui donnant de l’argent. » Nous aspirons donc à travailler malgré les entraves de toutes sortes que nous levons patiemment l’une après l’autre.

Pourquoi êtes-vous indépendants dans le pays où les créateurs d’entreprises ont si mauvaise presse ?

Parfois, parce que faute de trouver un emploi, nous sommes conduits à le créer, le plus souvent parce que les épreuves font jaillir de nous des trésors d’inventivité et une soif d’autonomie qui s’épanouit mieux dans notre entreprise. Parfois aussi parce quand on est le patron, on fabrique de la norme qui ne nous exclut pas !

Pourquoi vivez-vous avec votre handicap ? Moi, à votre place, je me tirerais une balle ! entre les ubers qui ne veulent pas de vos chiens-guides, les trains qui ne veulent pas de vos fauteuils et vos gueules qui font peur aux enfants, comment dormez-vous la nuit ?

Très bien, merci ! Nous savons que les discriminations reculent devant les entrepreneurs handicapés qui avancent, que nous pouvons compter sur h’up qui nous accompagne aux multiples stades de développement de nos entreprises, que nous trouvons toujours un pair ou un expert projet pour nous ramener du côté de la vie quand on flanche !

Travailleurs, indépendants, handicapés, nous sommes acculés à l’optimisme et nous prendrons notre part de la croissance qui embellira le futur de notre pays. 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.