Air France Bluebiz
Home La sélection culturelle

La sélection culturelle

Choix culturels et artistiques de la rédaction, sans prétention aucune

Recrutez-moi !

Chapeau ! Nos auteures recruteuses, Hélène Ly et Christel de Foucault, viennent de produire le seul livre ou presque que tout candidat/e et recruteur/teuse doit...

L’IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ?

« l’IA n’a pas de raison de tuer la démocratie… sauf si la démocratie est incapable de se saisir de l’IA et, bien sûr, sauf si les citoyens décident de la programmer pour tirer la dernière balle ! »

Nous sommes parfois de bien piètres acteurs…

Nous croulons littéralement sous les livres et opuscules qui nous promettent de « mieux communiquer ».

Des millions d’histoires belles…

Nous revoilà tentés par ce genre d’ouvrage, best-seller par excellence (avec la pastille « + de 300 000 exemplaires vendus dans le monde ») qui nous promet de « penser comme un millionnaire »

Créer et développer sa microbrasserie

J’ai presque cru à un gag au reçu du livre : microbrasserie ? Un guide pour les créer et les développer ?

Madame Butterfly : vertige de l’amour !

Madame Butterfly : des éclairages, des jeux d’ombres et de lumière somptueux, une direction musicale très fine, très précise, signée Giacomo Sagripanti, avec les voix sublimes d’Ana-Maria Martinez, Marie-Nicole Lemieux et Laurent Naouri qui vont comme toujours tutoyer les anges !

Société à mission, l’idée neuve de la loi Pacte

« La société à mission, une réponse aux dérives de la gouvernance d’entreprise »

Les disruptions qui transforment

Une évidence clairement exprimée : cette Transformation digitale 2.0 concerne aussi les TPE.

Pierric, Homme encadré sur fond blanc

Pierric Tenthorey tire toute son inspiration des Tex Avery, Buster Keaton, en passant par Jacques Tati, dans un spectacle complètement décalé, ultravisuel, mais surtout tout à fait différent de ce qu’on a l’habitude de voir !

L’argent a ses raisons que la raison ignore

Nous sommes incohérents avec l’argent. Ces deux Américains nous posent de bonnes questions : un prix élevé nous suffit pour croire qu’un objet a de la valeur.

L’esprit du leader, révolutionner son management grâce à la pleine conscience

« À la fin de chaque journée, réfléchissez un moment à la contribution d’une personne à votre réussite et envoyez-lui un mot de remerciement. »

Castigat ridendo mores : il corrige les mœurs par le rire

« Je débloque, je soigne, je motive les entreprises et leurs collaborateurs par le grand rire unanime »

Just Charlie

Charlie est un adolescent destiné à un bel avenir dans le football et son père voit en lui le professionnel qu’il n’a jamais pu être. Mais plus sa vie avance, plus son corps le dérange…

Une transition écolo génératrice d’emplois…

« Jamais il n’y a eu autant d’argent disponible. Reste à l’orienter vers la transition énergétique et écologique. Ce n’est pas insurmontable. C’est fondamental. » L’optimisme est encore permis. À condition d’agir.

Entre chien et loup, comme un crépuscule

Que ce livre dérange ! Pour un magazine branché sur le positif comme le nôtre, ce Crépuscule – et pas des dieux – sonne comme un glas, celui de la démocratie telle qu’elle devrait vivre, fonctionner, s’exprimer en France.

Hammershoi

Voilà vingt ans que l’on attendait le retour à Paris des œuvres du maître absolu de la peinture danoise, Vilhelm Hammershoi. C’est enfin chose faite grâce à la rétrospective proposée jusqu’au 22 juillet au musée Jacquemart-André.

Roxane

Mais que vient faire Cyrano de Bergerac chez un éleveur de poules bios en Bretagne ? Raymond élève des poules pondeuses et possède un drôle de secret, la littérature…

La Force du Destin

C’est en ambassadeur de son pays que Verdi fut accueilli à Saint-Petersbourg où fut créé son fameux Forza del Destino.

Les Soviets au Grand Palais

L’art soviétique bénéficie d’une rétrospective géante au Grand Palais. Une exposition monumentale riche de plus de 400 œuvres aux ambiances multiples : de la révolution d’octobre 1917 à la mise en place progressive du réalisme strict et socialiste de Staline.

Les Chinois et moi

Quand le réalisateur français Renaud Cohen est engagé par une société chinoise pour produire une des séries les plus regardées d’Asie, il ne s’imaginait pas une seule seconde qu’il allait vivre le tournage le plus rocambolesque de sa vie de cinéaste !

Une en vente

La signature électronique en pleine crise d’adolescence

Certaines « mauvaises » décisions sont le fruit d’une incompréhension grossière de la signature électronique, rejetée au motif qu’elle ne dispose pas de présomption de fiabilité.

Les entreprises et Winnie l’Ourson

Le lobbying est complémentaire aux structures collectives professionnelles existantes. Mais les entreprises ont parfois besoin de services personnalisés et une structure collective a ses limites (concurrence entre membres, problématiques plus transversales, réactivité, etc.).

Next 40 : qu’avez-vous fait de la rentabilité et de l’entrepreneuriat en région ?

En outre, ce critère porte également en lui un effet pervers que l’on ne peut ignorer : sur les 40 entreprises sélectionnées, 35 sont encore et toujours parisiennes ! Et la raison est simple : en Île-de-France (qui concentre actuellement près de 70 % des investissements en valeur) l’accès aux fonds d’investissement et autres business angels est actuellement bien plus aisé pour ces start-up que pour leurs homologues en région.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Nathalie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Etes-vous un hamster dans une cage ?

Quand vous avez à annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle, par quoi commencez-vous? Pour 80 % d’entre nous…

La balle est dans le camp des tiers lieux !

Vous qui êtes créateur d’un tiers lieu, usager, promoteur… je vous encourage à promouvoir notre appel à manifestation d’intérêt « Fabrique des territoires » et mobilisez-vous pour devenir l’un des 300 lieux sélectionnés !
Jean Marc Rietsch, expert international en dématique, président du Digital Information Institute ou D2I

Numérique et impacts environnementaux

A quand un ordinateur vert et surtout des réseaux numériques verts, soucieux de notre environnement ? Mais surtout ne devrait-on pas également veiller à diminuer notre consommation « inconsidérée » du numérique, la nouvelle énergie du 21e siècle mais pour combien de temps ?

LES + LUS

La France dans le monde : 7e PIB, championne du pessimisme, et pourtant…

Oui, il faut relativiser la toute-puissance du PIB « pensé comme ultime mesure de la performance économique », martèle Hugues Poissonnier. Qui prône de se tourner « vers d’autres indicateurs comme le bonheur intérieur brut » !

IAE : une alternative de qualité aux business schools

À la tête de l’IAE d’Aix-en-Provence, Virginie de Barnier aimerait pouvoir pousser les murs davantage encore – des travaux pour créer quatre salles de classe supplémentaires vont commencer.

François Raynaud de Fitte et Briac Lescure : Popchef, la loi du gong

Le jeune juriste, Sciences Po/HEC François Raynaud de Fitte, 29 ans aujourd’hui, passe son temps chez le capital-risqueur de renom Marc Simoncini, Jaïna Capital, à chercher les start-up prometteuses dans lesquelles son boss va investir.
X