AirFrance
Home La sélection culturelle

La sélection culturelle

Choix culturels et artistiques de la rédaction, sans prétention aucune

Société à mission, l’idée neuve de la loi Pacte

« La société à mission, une réponse aux dérives de la gouvernance d’entreprise »

Les disruptions qui transforment

Une évidence clairement exprimée : cette Transformation digitale 2.0 concerne aussi les TPE.

L’argent a ses raisons que la raison ignore

Nous sommes incohérents avec l’argent. Ces deux Américains nous posent de bonnes questions : un prix élevé nous suffit pour croire qu’un objet a de la valeur.

L’esprit du leader, révolutionner son management grâce à la pleine conscience

« À la fin de chaque journée, réfléchissez un moment à la contribution d’une personne à votre réussite et envoyez-lui un mot de remerciement. »

Castigat ridendo mores : il corrige les mœurs par le rire

« Je débloque, je soigne, je motive les entreprises et leurs collaborateurs par le grand rire unanime »

Just Charlie

Charlie est un adolescent destiné à un bel avenir dans le football et son père voit en lui le professionnel qu’il n’a jamais pu être. Mais plus sa vie avance, plus son corps le dérange…

Une transition écolo génératrice d’emplois…

« Jamais il n’y a eu autant d’argent disponible. Reste à l’orienter vers la transition énergétique et écologique. Ce n’est pas insurmontable. C’est fondamental. » L’optimisme est encore permis. À condition d’agir.

Entre chien et loup, comme un crépuscule

Que ce livre dérange ! Pour un magazine branché sur le positif comme le nôtre, ce Crépuscule – et pas des dieux – sonne comme un glas, celui de la démocratie telle qu’elle devrait vivre, fonctionner, s’exprimer en France.

Hammershoi

Voilà vingt ans que l’on attendait le retour à Paris des œuvres du maître absolu de la peinture danoise, Vilhelm Hammershoi. C’est enfin chose faite grâce à la rétrospective proposée jusqu’au 22 juillet au musée Jacquemart-André.

Roxane

Mais que vient faire Cyrano de Bergerac chez un éleveur de poules bios en Bretagne ? Raymond élève des poules pondeuses et possède un drôle de secret, la littérature…

La Force du Destin

C’est en ambassadeur de son pays que Verdi fut accueilli à Saint-Petersbourg où fut créé son fameux Forza del Destino.

Les Soviets au Grand Palais

L’art soviétique bénéficie d’une rétrospective géante au Grand Palais. Une exposition monumentale riche de plus de 400 œuvres aux ambiances multiples : de la révolution d’octobre 1917 à la mise en place progressive du réalisme strict et socialiste de Staline.

Les Chinois et moi

Quand le réalisateur français Renaud Cohen est engagé par une société chinoise pour produire une des séries les plus regardées d’Asie, il ne s’imaginait pas une seule seconde qu’il allait vivre le tournage le plus rocambolesque de sa vie de cinéaste !

Mademoiselle Molière

1661, le succès est enfin au rendez-vous pour Molière, et il en profite pour annoncer ses fiançailles avec Armande Béjart, la fille de Madeleine, sa compagne depuis plus de vingt ans…

Deux mensonges, une vérité

Une mécanique diablement huilée, une mise en scène impeccable, folle, qui méritent amplement la nomination aux Molières 2018 de la meilleure comédie !

Bronx avec Huster

Dans un décor somptueux et une mise en scène au cordeau de Steve Suissa, Huster y est magistral, passant d’un personnage à l’autre avec une aisance incroyable, à deux doigts de la schizophrénie, à l’image de Robert de Niro qui avait créé le rôle au cinéma en 1993. Incontournable !

La Flûte enchantée à la Bastille

Le dernier opéra de Mozart sera entendu soit comme un merveilleux conte pour enfants, soit comme la plus ardente méditation sur l’existence humaine. Et puis, c’est un ouvrage de référence pour les francs-maçons : une belle histoire féerique pour certains, certes, mais le sujet de l’opéra est aussi l’éducation de l’être humain à accéder à une moralité plus élevée en acquérant sagesse, amour et bonté.

Tutu

Retour tant espéré des Chicos Mambos, une troupe qui avait triomphé en 2018 avec son show Tutu. Signé Philippe Lafeuille, il met en scène six danseurs – comédiens uniques en leur genre, car ils nous entraînent dans un authentique maelstrom visuel bourré d’humour.

Agilité Management Accompagnement

Et si le manager devait nécessairement, désormais, se « faire accompagner » (mentorat, coaching…) ?

La décision fertile, (p)rendre les décisions efficientes

Au sein de l’entreprise, tous les scénarios décisionnels se vérifient...

Une en vente

Droits d’auteur : Internet s’apprête à connaître un bouleversement majeur

On l’aura compris : les impacts de cette directive comportent des enjeux économiques et sociétaux colossaux.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

L’effet des faits

Les intentions de recrutement affichées sont un signe de confiance. En ce début d’été, le moral est comme le temps : au beau fixe.

Inventer une société où chacun pourra vivre bien, tout en étant protégé

Le monde du travail est un élément central de cette nouvelle société. Ces quatre éléments structurants, si nous ne sommes pas capables de les anticiper et de les analyser, alors, nous ne serons pas en capacité de créer de nouveaux espaces de travail partagés, de l’intelligence collective, de favoriser le travail indépendant...
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Manager like a Rolling Stone ?

Ces deux objectifs atteints, le groupe se pose à nouveau la question de la pertinence de sa vision. Est-elle toujours valable et tient-elle des éléments extérieurs ? De la concurrence ? Nous sommes en 1964. Les Beatles, révélés au grand public deux ans plus tôt, avaient lancé à l’échelle planétaire la vague pop.

LES + LUS

Family Office : les banques privées organisent la riposte

La gestion privée affronte depuis peu des vents adverses. Longtemps protégé, son modèle est mis en péril par un terrifiant trident : la faiblesse persistante des taux qui rogne sa marge, une réglementation plus contraignante et la concurrence des fintechs. Face à cette menace, les banques privées affutent leurs arguments : leur proximité avec les clients et une panoplie de services à haute valeur ajoutée.

La transmission d’entreprise, enjeu de société

Un dirigeant, même solidement accroché aux manettes, doit envisager le pire. En premier lieu, une perte d’autonomie. Le mandat de protection future, mis en place depuis 2009 mais peu connu en France, va désigner une personne qui se chargera de gérer la société et de prendre les décisions au cas où, à la suite d’un accident ou d’une maladie, le dirigeant serait dans l’impossibilité de le faire.

C’est quoi un Solutions Architect ?

Entretien avec Stephan Hadinger, Senior Manager, Solutions Architecture d’Amazon Web Services.
X