Rennes, ses atouts agroalimentaires et son numérique

La métropole bretonne – historiquement ouverte sur l’Atlantique – pointe dans le peloton des territoires français les plus attractifs. Ses lignes de force : un ADN profondément régional, un secteur agroalimentaire performant et une filière numérique en plein boom…

Montpellier la surdouée ?

« Montpellier, la surdouée »(1)… La capitale du Languedoc-Roussillon – longtemps le fief du PS Georges Frêche – figure dans le peloton de tête des agglomérations françaises les plus attractives. Même si le mur du chômage plombe le décor.
Rouen depuis bonsecours

Les villes moyennes du bassin parisien

Elles sont à deux heures de la Défense et des Champs-Elysées, s’appellent Rouen, Amiens, Beauvais, Reims, Orléans ou encore Le Mans… Comment ces villes françaises de « deuxième » et « troisième » rang profitent-elles (ou non) de l’attraction de la capitale ?

Reims la pétillante

Durement frappée par la crise, l’agglomération rémoise se cherche un nouveau modèle de croissance en jouant notamment sur sa proximité avec Paris. Pour ainsi devenir une sorte de 21e arrondissement – beaucoup plus abordable celui-ci – de la Ville Lumière. Décryptage.

Bordeaux, l’orgueilleuse d’avenir

« La belle endormie » n’est plus… Bordeaux – qui fait la course dans le peloton de tête des métropoles les plus attractives de France – affiche une santé presque indécente. Les clés du succès ? Des filières « nobles » (vin, aéronautique, etc.), un maire « présidentiable » et aussi une (bonne) dose de marketing territorial.

Saint-Etienne, métamorphose annoncée

La ville des « Verts » – passée à droite aux dernières municipales – cherche à gommer son image de vieille cité industrielle en misant, pêle-mêle, sur le numérique, le design… et la mécanique haut de gamme. Effets d’annonce ?

São Paulo, la ville pieuvre

Jusqu’à maintenant cette rubrique était consacrée à des villes françaises et à leurs territoires alentours. EcoRéseau ne déroge pas à la règle avec São Paulo : 30 000 Français vivent au Brésil, dont 10 000 dans cette mégapole de 21 millions d’habitants. Bouillonnante d’activité, fascinante, mais aussi inquiétante, la cité pauliste doit relever le défi de son urbanisation galopante...

Troyes, à l’Aube du renouveau

Enracinée à droite, la capitale de l’Aube – reine de l’andouillette – se rêve en Silicon Valley, version Champagne-Ardenne…

Nice, azurément

2014 ou la fin des années sombres en PACA… et particulièrement dans les Alpes Maritimes. Des hausses d’activité dans l’industrie sont (enfin) attendues sur ce territoire certes béni des dieux mais régulièrement fouetté par le mistral et les coups de froid de la crise.

Grenoble, l’innovation sanctifiée

Avec son centre du CEA et quantité de laboratoires et multinationales spécialisés dans l’industrie numérique, les biotechs et les nouvelles technologies de l’énergie, la capitale des Alpes est l’un des premiers bassins d’emploi en France dans la recherche.

Paris est mort, vive le Grand Paris

Depuis la parution de l’ouvrage polémique de Jean-François Gravier, force est de constater que la donne n’a pas vraiment changé. Si l’Île-de-France ne représente que 2% de la superficie du territoire national, la région concentre près de 12 millions d’habitants et représente 30% du PIB de la France.

Strasbourg, la ville qui a su devenir paradis du tourisme

La ville attire de nombreux touristes, qui viennent pour découvrir ses traditions, sa gastronomie, son marché de Noël, mais aussi ses monuments. Une véritable industrie du tourisme s’est développée ces dernières années.

Nantes, le pari de l’industrie

La région nantaise fait figure de bon élève de l’Hexagone grâce à des atouts industriels choyés par les décideurs locaux et façonnés pour devenir les filières à succès de demain.

Lille, le virage de la troisième révolution industrielle

Après le charbon et l’industrie, le Nord-Pas-de-Calais amorce sa troisième révolution industrielle : celle des énergies propres. Objectif ? Devenir la région de référence en la matière.

Toulouse, le pari des cellules grises

Nostalgique, Nougaro cherchait sa pincée de tuiles rouges malgré les buildings grimpants et les avions ronflants. Et si la quiétude du Prieuré de la Daurade s’est vue menacée durant l’essor industriel d’après-guerre au profit des technologies de pointe dévoreuses d’espace, l’heure est de nouveau à l’harmonie entre le calme des vieilles enceintes et le développement économique de la ville.

Monaco

Un président normal. Un pape normal. Et maintenant, une Principauté normale ? A en croire les acteurs locaux, oui, l’organisation de l’économie monégasque serait très...

Lyon, métropole entrepreneuriale

Au jeu des interactions avec son arrière-pays, la cité des Canuts mène la danse vis-à-vis des autres métropoles régionales.

Une en vente

Alain Bosetti, président du groupe de communication indépendant en Personne. Avec ses associés, il a créé et développé les agences de communication en Personne 360 et en Personne Virtual (spécialiste des événements et salons virtuels) ainsi que 3 salons : le Salon SME dédié aux créateurs et dirigeants de petites entreprises, le Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile, Silver Economy Expo.

Bientôt un million d’entreprises créées en France chaque année ?

Nous sommes engagés dans au moins quatre transitions. Une transition écologique : tout simplement vitale. Une transition démographique : inéluctable pour notre pays en voie de vieillissement. Une transition numérique : mondiale et (op) pressante. Et une transition entrepreneuriale, c’est-à-dire l’évolution progressive d’une société de salariés en CDI vers une société d’entrepreneurs.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Pascal Dupraz, ex-entraîneur du Toulouse Football Club

En 2012, à 50 ans, il fait monter en ligue 1 l’équipe de Thonon Gaillard qui stagnait huit divisions plus bas. En 2016, il sauve le Toulouse Football Club de la relégation.
Claire Nouvian : un regard océan qui révèle une détermination absolue

Claire Nouvian – Bloom –, une femme engagée dans la défense des fonds marins

À 44 ans, la fondatrice de l’association Bloom se bat sans limites pour la protection des océans et de la faune marine. Récit d’une révolte.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Le manager français : coupable d’être mauvais ?

C’est la rentrée et j’en ai déjà marre. En vrai, j’en avais déjà marre en vacances. En plein mois d’août, une sale nouvelle m’avait énervé. Tous les quatre ans, l’institut Gallup publie une enquête mondiale intitulée « State of the Global Workplace ».

Comment dissoudre une société…avant même qu’elle soit immatriculée ?

Ce mois-ci, nous vous exposons un cas qui n’est pas si rare que ça dans un système économique qui va toujours plus vite : une société mort-née.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Le prélèvement à la source, vraie ou fausse bonne idée ?

Le sujet se fait brûlant. Après un premier report, quelques tergiversations et bruits de couloirs contradictoires, le prélèvement à la source est sur le point de devenir une réalité dès le 1er janvier 2019. Il appartiendra désormais aux entreprises d’appliquer cette nouvelle mesure sur les fiches de paie.

LES + LUS

Le family office, des entreprises familiales gérées par un chef d’orchestre

Vous avez gagné au Loto, revendu votre société à prix d’or, vous êtes millionaire, milliardaire par héritage ? À moins que vous ne soyez déçu par votre banque privée et cherchiez un gestionnaire plus attentif ? Le family office vous ouvre tout grand ses ressources ! Un mode de gestion bien plus global et plus attentif que celui d’un CGP, souvent monosecteur. Entre investisseurs de poids, la famille reste une valeur.

Débat : Deux start-upeurs français et un Allemand à l’échelle de l’Europe et des...

Navré pour la parité : ce sont trois jeunes dirigeants européens hommes qui jouent pour nous les grands témoins de l’internationalisation. Un seul sur les trois a d’emblée visé le grand large, les États-Unis ou au-delà. Les deux autres témoins restent en Europe, mais songent à l’aventure américaine. En tout état de cause, pour eux, franchir les frontières françaises et allemandes allaient de soi d’emblée.

L’ABC des master(e)s

Diplômé de Centrale Nantes, Louis Klépal affiche un parcours brillant. En tout juste huit ans et trois entreprises (Schneider Electric, TUV Rheinland AG, Shift...