Home Expressions Regard sémantique

Regard sémantique

Depuis neuf ans, Jeanne Bordeau compose des “tableaux de mots” à partir de collages issus d’articles de presse. Démonstratives et percutantes, ses “compositions sémantiques” accrochent le coeur et la raison. A la fois miroir et interprétation de l’actualité, ses tableaux décryptent l’époque de manière presque prémonitoire. Créations thématiques et singulières, ses tableaux mettent en scène les mots-clés d’une année dans des secteurs d’actualité majeurs : politique, économie, crise, culture, société, culture, femmes, développement durable, ressources humaines, verbes. Chaque année, ces dix toiles forment ainsi “une tapisserie de Bayeux contemporaine” et sont exposées courant janvier à Paris.

Tableau ‘’Economie’’ Bitcoin, Jane Bee

« Bitcoin »

Bitcoin ; Crypto-Monnaies ; Technos ; Black Friday ; Chamboulement fiscal ; 100 % made in France ; Tsunami numérique ; Riches
Tableau ‘’Tendances en langage’’ CULTURE 2017, Jane Bee

« La grammaire c’est fini »

Johnny ; Ecriture inclusive ; Prédicat ; Molière ; Au revoir là-haut ; SOS Kiosquiers, Jean d’O, Molière

Soleil vert

Glyphosate, Foodtech, Irma, Harvey, Ana, Trop tard, Piège du feu, Voitures volantes, Cofarming, COP 23, Sommet

IA

IA ; Transhumanisme ; Millennials ; Robots Conseillers ; Netflix ; Storytelling, Moment Marketing ; Productising ; Uniquité ; Xennials ; dark net, black data
Tableau "tendances en langage" FEMMES 2017, Jane Bee

Habeas Porcus

Meetoo ; Balance ton porc ; Habeas Porcus ; Ecriture inclusive ; Cheffe ; Brigitte ; Simone Veil ; Body Positive ; Sans fard

Jupiter

Primaire ; Vote utile ; PenelopeGate ; Jusqu’au boutiste ; En Marche ; En même temps ; Moraliser ; Jupiter ; Brigitte ; Autorité ; Refondation de l’Europe ; Changer les Institutions ; Fainénants ; Macroniser ; Macronisme ;
Tableau © Jane Bee

Un futur storyteller ? Quand Emmanuel parle Macron

Avec la présidentielle, une nouvelle façon de parler élyséenne est née.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ Communication 2016, Jane Bee

Tristan et les chatbot

Robolution, intelligence artificielle, deep learning, chatbot, réalité virtuelle, datatelling, snapchat, facebook messenger, linkedin, design thinking, l’obsession de l’UX, l’adtech, marketing 4.0.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ FEMMES 2016 , Jane Bee

Quoi de meuf ?

Mode islamique, voile, burkini , IVG, congélation des ovocytes, sexisme, harcèlement, Hillary Clinton, Melania Trump, Elisabeth d’Angleterre, Lily Rose, Anne Hidalgo, génération yoga, auto shiatsu, paléofit, instagirls, le shazam de la mode, YouTubeuses beauté.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ culture 2016 , Jane Bee

Dylan

Chtchoukine, Maurizio Cattelan, 130 chefs-d’oeuvre, de Hergé à Barbie, Leonard Cohen, Bowie, Prince, George Michael, Kev et Gad, Hanouna, Ken Loach, Leila Slimani, Alain Mabanckou.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ economie 2016 , Jane Bee

Insincérité

Insincérité, démondialisation, brexit, blockchain, Panama papers, privilégier l’usage,remonte à 10 %, fabrique augmentée.
Tableau "Tendances en langage" CRISE 2016, Jane Bee

Populisme

Traque, déradicaliser, colère, jungle, violence, haine, décomposition, inégalités, antisystème, mondialisation malheureuse
Tableau "Tendances en langage" POLITIQUE 2016, Jane Bee

La mémoire des mots

Partitocratie, droitisation, vague conservatrice, autorité, déradicalisation, réfugiés, Nuit Debout, jungle, burkini, primaires, Trumpocalypse, post-truth.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ DEVELOPPEMENT DURABLE 2016 , Jane Bee

La mémoire des mots : PICS

Pics de pollution, particules fines, respirer, envie d’air pur, COP 22, perturbateurs endocriniens, vegan, voiture électrique, green tech, ferme urbaine, smart villages.
Tableau ‘’tendances en langage’’ SOCIETE 2016, Jane Bee

La mémoire des mots : 2016 vous salue

Comme chaque année, je compose une carte de vœux. Cette carte est un tableau de mots qui capte subjectivement le vocabulaire des 365 jours écoulés. Voici donc cet instantané lexical.
Implosion, 2014, Jane Bee

La mémoire des mots : Dans le rétroviseur présidentiel

Alors que se profile la présidentielle et que nous sommes déjà plongés dans les primaires de droite et de gauche, je vous propose un retour en mots autour du mandat de François Hollande.
Verbes, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : La résistance se conjugue au présent

En 2015, les verbes sont à l’image d’une année marquée par le terrorisme mais aussi les urgences climatiques. Il ne s’agit pas de survivre mais de « revivre ».
Carte de vœux, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Dissonnances, ainsi va la désynchronisation du monde

En 2015, j’ai composé un tableau en forme de carte de vœux qui a quelque chose d’étrangement prémonitoire. Il annonce cette société en rupture où dominent les mots de la violence.
Communication, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Alphabet étend sa toile

2015, une année de communication qui n’est pas comme les autres. Google change de nom. Une autre histoire commence.
Culture, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : La culture à l’état de maelstrom !

Bien heureux qui pourrait définir la « culture » en 2015. Elle vibre dans tous les sens. Kendji , chanteur vainqueur de la saison 3 de « The Voice », vendeur de plus d’un million d’albums devient un objet culturel ! Ouf ! Il n’est pas la seule curiosité de ce voyage en culture !

Une en vente

“Grande école : cultiver l’audace d’aller à contre-courant” par Christophe Germain

Casser les codes. Les nombreuses success stories de ceux qui l’ont fait, comme les GAFA, nous feraient presque oublier l’indispensable saut dans le vide qu’ils ont eu le courage d’opérer pour inventer des modèles complètement inédits et révolutionner les usages.

Denis Fayolle et lafourchette.com

Serial-entrepreneur, Denis Fayolle fait partie des ambassadeurs des Rebondisseurs Français, initiative qui promeut la valorisation du rebond des entrepreneurs français. Ayant lui-même connu plusieurs échecs qui ont failli l’écarter du chemin entrepreneurial, il livre son approche de l’échec et du rebond.

Said Hammouche, le « DRH des banlieues

Lutter contre les discriminations à l’embauche, tel est le leitmotiv de Saïd Hammouche, un homme aussi dynamique qu’engagé. Parce qu’il est convaincu que la diversité est une force, et que l’ascenseur social ne doit pas rester bloqué, il est à l’origine d’un cabinet de recrutement hors du commun.
Les premiers Rebondisseurs Français à WeWork La Fayette.

Lancement des Rebondisseurs français

Quatre entrepreneurs sont à l’origine de l’association « les Rebondisseurs français ». Ils se donnent pour objectif de valoriser la capacité de rebond des chefs d’entreprise français pour changer notamment le regard sur l’échec.
Arthur Cohen, spécialiste des questions éthiques appliquées au secteur financier, PDG des éditions Hermann

La finance mondiale au fond du trou ?

Depuis 1982, les rencontres de Jackson Hole sont le rendez-vous estival des grands argentiers de la planète.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Parcours… quoi ?

On pourrait presque en rire s’il n’y avait 170 000 étudiants dans l’incertitude la plus complète quant à leur programme des prochains mois.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Chouette … c’est la rentrée

Pour bon nombre d’entre nous les vacances sont terminées.

LES + LUS

“Le fil conducteur” par Marion Trémolière de Montpellier Business School

EcoRéseau Business le clame haut et fort : il existe en France un ferment entrepreneurial et littéraire dans les esprits, qui ne demande qu’à se concrétiser. La preuve avec ce concours de micro-nouvelles organisé dans chaque numéro auprès des étudiants d’une école, où ceux-ci doivent imaginer une start-up qu’ils jugent révolutionnaire parce qu’elle va bouger les lignes dans le futur. Expérience des plus réussies ce mois-ci avec Le fil conducteur, micro-nouvelle de Marion Trémolière de Montpellier business school qui nous décrit sa solution transhumaniste géolocalisée.

Le DS7 Crossback voit grand

Le SUV familial de la nouvelle marque française veut concurrencer les meilleurs du segment. Il a pour cela de solides atouts à faire valoir.

La reconversion des sportifs de haut niveau

Pour ce numéro double d’été, EcoRéseau Business a voulu se pencher sur l’après sport dans toutes ses dimensions en se posant la question qui meut la rédaction depuis notre premier numéro : Comment entreprendre nos vies ? La réponse dans ces 26 portraits.