Home Expressions Regard sémantique

Regard sémantique

Depuis neuf ans, Jeanne Bordeau compose des “tableaux de mots” à partir de collages issus d’articles de presse. Démonstratives et percutantes, ses “compositions sémantiques” accrochent le coeur et la raison. A la fois miroir et interprétation de l’actualité, ses tableaux décryptent l’époque de manière presque prémonitoire. Créations thématiques et singulières, ses tableaux mettent en scène les mots-clés d’une année dans des secteurs d’actualité majeurs : politique, économie, crise, culture, société, culture, femmes, développement durable, ressources humaines, verbes. Chaque année, ces dix toiles forment ainsi “une tapisserie de Bayeux contemporaine” et sont exposées courant janvier à Paris.

Tableau ‘’Tendances en langage’’ Communication 2016, Jane Bee

Tristan et les chatbot

Robolution, intelligence artificielle, deep learning, chatbot, réalité virtuelle, datatelling, snapchat, facebook messenger, linkedin, design thinking, l’obsession de l’UX, l’adtech, marketing 4.0.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ FEMMES 2016 , Jane Bee

Quoi de meuf ?

Mode islamique, voile, burkini , IVG, congélation des ovocytes, sexisme, harcèlement, Hillary Clinton, Melania Trump, Elisabeth d’Angleterre, Lily Rose, Anne Hidalgo, génération yoga, auto shiatsu, paléofit, instagirls, le shazam de la mode, YouTubeuses beauté.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ culture 2016 , Jane Bee

Dylan

Chtchoukine, Maurizio Cattelan, 130 chefs-d’oeuvre, de Hergé à Barbie, Leonard Cohen, Bowie, Prince, George Michael, Kev et Gad, Hanouna, Ken Loach, Leila Slimani, Alain Mabanckou.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ economie 2016 , Jane Bee

Insincérité

Insincérité, démondialisation, brexit, blockchain, Panama papers, privilégier l’usage,remonte à 10 %, fabrique augmentée.
Tableau "Tendances en langage" CRISE 2016, Jane Bee

Populisme

Traque, déradicaliser, colère, jungle, violence, haine, décomposition, inégalités, antisystème, mondialisation malheureuse
Tableau "Tendances en langage" POLITIQUE 2016, Jane Bee

La mémoire des mots

Partitocratie, droitisation, vague conservatrice, autorité, déradicalisation, réfugiés, Nuit Debout, jungle, burkini, primaires, Trumpocalypse, post-truth.
Tableau ‘’Tendances en langage’’ DEVELOPPEMENT DURABLE 2016 , Jane Bee

La mémoire des mots : PICS

Pics de pollution, particules fines, respirer, envie d’air pur, COP 22, perturbateurs endocriniens, vegan, voiture électrique, green tech, ferme urbaine, smart villages.
Tableau ‘’tendances en langage’’ SOCIETE 2016, Jane Bee

La mémoire des mots : 2016 vous salue

Comme chaque année, je compose une carte de vœux. Cette carte est un tableau de mots qui capte subjectivement le vocabulaire des 365 jours écoulés. Voici donc cet instantané lexical.
Implosion, 2014, Jane Bee

La mémoire des mots : Dans le rétroviseur présidentiel

Alors que se profile la présidentielle et que nous sommes déjà plongés dans les primaires de droite et de gauche, je vous propose un retour en mots autour du mandat de François Hollande.
Verbes, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : La résistance se conjugue au présent

En 2015, les verbes sont à l’image d’une année marquée par le terrorisme mais aussi les urgences climatiques. Il ne s’agit pas de survivre mais de « revivre ».
Carte de vœux, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Dissonnances, ainsi va la désynchronisation du monde

En 2015, j’ai composé un tableau en forme de carte de vœux qui a quelque chose d’étrangement prémonitoire. Il annonce cette société en rupture où dominent les mots de la violence.
Communication, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Alphabet étend sa toile

2015, une année de communication qui n’est pas comme les autres. Google change de nom. Une autre histoire commence.
Culture, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : La culture à l’état de maelstrom !

Bien heureux qui pourrait définir la « culture » en 2015. Elle vibre dans tous les sens. Kendji , chanteur vainqueur de la saison 3 de « The Voice », vendeur de plus d’un million d’albums devient un objet culturel ! Ouf ! Il n’est pas la seule curiosité de ce voyage en culture !
Femme, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : La femme, avenir du monde !

En 2015, l’image de la femme se déploie en deux temps discordants. D’un côté une femme futile engluée dans des préoccupations esthétiques et de l’autre une femme de l’ombre. Un être humilié qui doit défendre sa dignité !
Politique, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Etat d’urgence au cœur de la vie politique

En 2015, l’actualité politique sera dominée par l’expression « Etat d’urgence ». C’est une année qui ne laisse même plus le temps aux politiques de faire de la politique ni d’exprimer une vision de la société !
Ressources Humaines, Job Out, 2015, Jane Bee

La mémoire des mots : Job out au cœur du travail

En 2015, le monde du travail est gagné par des mots nouveaux. Il est question de « Job out », de « Bore out ». Signe d’une époque qui se recompose.
Jane Bee, Thème "économie", Uber, 2015

La mémoire des mots : “Economie”, Uber

“ Chômage” en lettres rouges au centre du tableau, 40 000 emplois créés en 2015. 10,6 % de chômeurs en France, le chômage n’a jamais été aussi haut depuis 1997 ! Mais, tout ne va pas si mal, quelques coefficients multiplicateurs disséminés mettent en relief les victoires de l’économie numérique...
Developpement Durable, 2014, Jane Bee

La mémoire des mots : Développement durable, j’écris ton nom !

A la faveur de la COP 21, opérons un arrêt sur image. Si l’on prend le temps d’observer les mots du réchauffement climatique récoltés, de tableaux en tableaux, depuis près de cinq ans, quel paysage sémantique s’offre à nous ?
Crise, Jane Bee

La mémoire des mots : Crise, vous avez dit “Crise” ?

En 2014 comme en 2015, la crise devient un état permanent. Il ne s’agit plus de sortir de la «crise» mais de vivre avec. La crise serait-elle devenue un état d’esprit ?

La mémoire des mots : Verbes, Jane Bee, Sauver, 2014

“Changer”, “Sauver”, “Simplifier” sont des verbes phares de l’année 2014. Ils témoignent de cette époque où, face aux incertitudes politiques, économiques et écologiques, il existe une volonté de “Repenser”. Les verbes sont les acteurs en mouvement de l’histoire !

Une en vente

Bruno Raillard Partner chez Otium Venture

« L’impact investing, une tendance de fond très Millenial » par Bruno Raillard

J’aime à croire que je fais partie de cette génération de personnes qui se sentent concernées par les enjeux de leur société.
Besso-ike, centrale solaire flottante de 1 426 kWc près de Tokyo

Ciel & Terre, la photovoltaïque désormais sur eau

Malgré un marché français trop contraint et une fin de collaboration en Angleterre qui auraient pu laisser une note amère, Ciel & Terre démontre avec brio comment explorer de nouveaux marchés avec une innovation de taille: le solaire flottant.
Quelle que soit la région, les bâtisseurs existent…

Aurélie de Rolin, fondatrice d’Ad’Elite dans l’Yonne

Dans l’Yonne, cette mère de deux enfants de sept et neuf ans, séparée de son conjoint, a décroché le label « artisan de confiance » dans les services aux entreprises. Rien n’était gagné au début…
Quand Ceisa tend la main à Semo.

Excelrise, la holding spécialiste du rebond industriel

Deux PME redressées plus tard, Excelrise poursuit son développement en le conciliant avec les enjeux environnementaux. Histoire de rebonds multiples pour la même holding dans l’industrie du plastique.
Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, PDG d'ITG, leader du portage salarial

Le numérique ou la fracture territoriale

Lors de la Conférence nationale des territoires, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé l’accélération de la couverture numérique du territoire par la fibre. Ainsi, d’ici deux ou trois ans, la fibre devrait couvrir la totalité du territoire national.

Créer sa société ou avancer dans son projet sans société : l’œuf ou la...

De nombreux primo-entrepreneurs se posent la question du timing pour créer leur société. Ils ont bien une idée, ils ont même déjà lancé les développements techniques mais hésitent encore à passer la porte d’un cabinet d’avocat pour créer leur société.
Pascal Junghans, Responsable de l'activité prospective, entreprise et personnel, enseignant à l'université de Paris Dauphine, chercheur-associé au CEREGE (EA CNRS)

Un « prix Nobel d’économie » très humain

Richard Thaler a été récompensé par ce prix pour des travaux qui démontrent l’efficacité de l’irrationalité. De quoi mettre au piquet les tenants du transhumanisme.

LES + LUS

Formation continue, réseau professionnel, parcours diversifié : les principaux leviers d’employabilité

38% des actifs français considèrent que le développement de leur employabilité est principalement de leur propre ressort.

PEL, CEL : fin de la prime d’Etat

Encore un clou dans le cercueil des livrets bancaires : le projet de loi de finances pour 2018 supprime la prime d’État des Plans épargne logement

Les salariés en mal de considération ?

« Moins d’un salarié français sur quatre se sent estimé au sein de son entreprise » Tandis que le chômage diminue et que le marché de l’emploi européen se renforce, comme le montre le rapport national sur l’emploi en France d’ADP, un décalage croissant subsiste entre ce que les salariés et les employeurs pensent du travail.