Mobilité : aviation à réaction… électrique

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le tout électrique paraissait encore loin pour le vol individuel. C’était sans compter sur des scientifiques chinois, de l’Université de Wuhan, ville tristement connue, qui ont réussi l’exploit de mettre au point un turboréacteur à plasma.

Il n’a besoin que d’air et d’électricité pour fonctionner. Le turboréacteur présenté dans la revue AIP Advances n’utilise pas de kérosène ni aucune énergie fossile. L’engin génère un jet de plasma qui assure la propulsion de l’aéronef. Le modèle est encore réduit, mais la prochaine étape déjà annoncée est l’agrandissement du prototype à l’échelle d’un avion de ligne. Une potentielle avancée de premier plan et un potentiel game changer pour l’aviation commerciale qui produit quelque 3 % des émissions de gaz à effet de serre. La voie vers la neutralité carbone s’ouvre peu à peu.

Le doyen de la tribu. Ai connu la composition chaude avant de créer la 1re revue consacrée au Macintosh d'Apple (1985). Passé mon temps à créer ou reformuler des magazines, à écrire des livres et à en traduire d'autres. Ai enseigné le journalisme. Professe l'écriture inclusive à la grande fureur des tout contre. Observateur des mœurs politiques et du devenir d'un monde entré dans le grand réchauffement...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.