Start-up : intéresser ses salariés, c’est possible

Intéresser/fidéliser les salariés d’une start-up ? Pas simple. Le site Maddyness liste trois approches. Si vous tentez le fixe + variable, calculé sur la performance personnelle et celle de la boîte, mieux vaut bien définir les objectifs et la date du versement. Et définir des critères objectifs. Les Américains recourent volontiers à un système nommé OKR. Pas simple, mais apparemment efficace (www.maddyness.com/2018/02/08/maddytips-comment-implementer-le-systeme-de-management-okr-dans-sa-startup-en-un-mois/). Deuxième technique, les bons de souscription de parts de créateur d’entreprise (BSPCE), des actions acquises à prix intéressant, il faut rester n mois ou tant d’années et… prendre le risque, très grand, de voir la jeune pousse se flétrir avant de pouvoir les vendre ! Reste… l’intéressement, sous la forme de l’épargne salariale (Plan d’épargne entreprise). Y penser.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.