Air France Bluebiz

Le véritable (parapluie de) Cherbourg existe !

l’entreprise normande qui vend 15 000 parapluies par an, aborde une nouvelle étape de son développement avec un changement d’identité, tout en conservant les valeurs d’excellence et d’authenticité qui ont fait son succès depuis sa création dans les années 1980.

Albatros-Malletier : l’autre malletier français

Lancer une marque de malles de luxe, à 70 ans, depuis les Côtes d’Armor, relevait de l’impossible.

Une en vente

Qui va piano va dans le mur presto

Tribune libre. Les « antivax » soudain mués en « provax » sous l’effet lenteur !

Signature électronique : la pandémie est-elle sous contrôle ?

Pour les professionnels qui recourent à la signature électronique, l’enjeu économique risque de devenir substantiel dans les temps à venir.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Boulanger de France : une marque engagée

Le « fait maison », c’est notre identité, notre signature. C’est aussi la solution pour assurer la survie de notre métier et de nos savoir-faire.

N’oublions pas l’onboarding à distance !

L’onboarding à distance n’est pas une transformation complète mais une adaptation aux nouvelles contraintes.

LES + LUS

L’année numérique 2021

David Fayon, actuellement le responsable du programme Time To Test à La Poste pour l’innovation ouverte avec des start-up et PME innovantes, nous livre son analyse personnelle des avancées technologiques dans le monde entier, avec ce souffle critique de l’observateur au quotidien.

L’économie post-covid, avec ou sans « bain de sang » entrepreneurial

Les TPE/PME risquent la grande décimation de 2022 si de vraies « ruptures » n’entrent pas en action. Les économistes Patrick Artus et Olivier Pastré (photo) définissent les huit ruptures vitales pour l’après-covid.
X