La lionne 308 a de beaux restes

La compacte blockbuster de Peugeot sera remplacée à l’automne. En attendant, ce modèle, qui affiche 8 ans d’âge au compteur, demeure le roi de son segment.

Dévoilée au salon de Francfort en septembre 2013, la 308 nouvelle génération a ouvert la voie au renouveau de la marque sochalienne, porté ensuite par le SUV 3008. Depuis huit ans, cette berline compacte a permis au Lion de renouer avec le succès commercial en révélant une qualité de finition et une ergonomie de commandes jusqu’alors inégalée dans l’univers automobile tricolore. À l’automne, une nouvelle 308 apparaîtra sur nos routes, déjà auréolée d’une réputation flatteuse. Est-ce à dire que la 308 ancien style n’a plus d’arguments à faire valoir ? Tant s’en faut. Ce modèle à longue vie a bénéficié d’un premier restylage en 2017 et d’un second l’an passé qui lui a donné au passage un i-Cockpit 100 % numérique avec une dalle de 10 pouces de diagonale (mais pas l’instrumentation holographique en relief des 208 et 2008, trop onéreuse pour un modèle en fin de vie). La mise à niveau portait également sur la dotation en aides à la conduite avec, entre autres, l’arrivée d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’une fonction Park Assist, d’un freinage automatique d’urgence de dernière génération, de la commutation automatique des feux de route, de la reconnaissance des panneaux de vitesse, de la surveillance d’angle mort ou encore d’un frein de stationnement électrique. Pour le reste, la 308 demeure l’un des meilleurs véhicules de son segment avec des qualités mécaniques et de motricité jamais prises en défaut, un plaisir de conduite extrême à la clé, que ce soit en motorisation essence (PureTech 130) ou diesel (BlueHDi 130) couplés dans l’un et l’autre cas à la remarquable boîte autoEAT8.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.