Hyundai Kona électrique : le bon choix

Le petit SUV coréen a été le premier à proposer la motorisation électrique sur le marché français. Son restylage conforte ses qualités concurrentielles.

Hyundai a été l’un des précurseurs à proposer en 2018 un SUV électrique performant sur le marché européen avec son Kona. Ce véhicule est le modèle le plus vendu en France par le constructeur coréen, toutes motorisations confondues. Car le Kona est disponible en motorisations essence, hybride et électrique et qui plus est, pour cette dernière motricité, en deux niveaux de puissance : une batterie de 39 kWh pour un moteur de 136 ch (autonomie de 305 km). Et une batterie de 64 kWh avec un moteur de 204 ch (autonomie de 484 km, l’une des meilleures du segment). Le restyling intervenu en fin d’année concerne toutes les motorisations et le Kona électrique hérite donc, lui aussi, d’une nouvelle face avant avec la trappe de recharge toujours intégrée dans le bouclier. Spacieux, confortable, très bien doté en équipements et réellement polyvalent, le Kona électrique essayé en version 204 ch est rassurant par son autonomie réelle (pour le recharger à 80 %, compter entre 47 minutes sur une prise 100 kW et 17 heures sur une prise domestique) et d’une conduite plutôt agréable, à la fois tonique et souple. Un bon choix à l’heure où la vente des véhicules électriques et hybrides en France s’envole pour atteindre 14 % du marché au premier trimestre.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.