L’Arteon se refait un look pour mieux séduire

Le grand coupé 4 portes de Volkswagen met à profit son restyling pour adopter une très belle carrosserie Shooting brake afin de rivaliser avec ses concurrentes premium d’outre-Rhin.

L’Arteon dévoilée par Volkswagen au salon de Genève en 2017 remplaçait la Passat CC avec la même logique de coupé quatre portes. Trois ans et demi plus tard, le vaisseau amiral de la firme de Wolfsburg a été très légèrement restylé mais aussi, en guise de réelle nouveauté, l’apparition d’une magnifique version break coupé Shooting Brake. Confidentielle par ses ventes, l’Arteon espère ainsi trouver un nouveau souffle en séduisant des acheteurs épris de singularité. Principal relookage, la nouvelle face avant avec des feux à LED intégrés sous forme de bande dans la grille de calandre qui affiche une nouvelle signature identitaire. La ligne abaissée vers l’arrière confirme la sportivité du modèle qui se classe néanmoins dans la catégorie des grandes familiales (4,86 mètres de long, 1,87 mètre de large, un coffre de 565 litres), mais ne peut décemment transporter que deux passagers à l’arrière en raison de l’imposant tunnel de transmission. Équipement, confort, finition, se conjuguent pour tirer l’Arteon vers le haut en flirtant avec le segment premium, surtout par ses tarifs. Rien à dire sur le plan mécanique : essayé avec le moteur essence de 190 ch et la boîte à double embrayage DSG7, l’Arteon fait fi de son poids élevé (1,6 tonne) mais en douceur. Un très bon point en ville : malgré son gabarit imposant, elle se gare facilement grâce à son remarquable système d’aide au stationnement d’une grande réactivité. Outre ce bloc essence, l’Arteon propose un autre moteur turbo essence de 320 ch, deux moteurs turbo diesel de 150 et 200 ch et un moteur à propulsion hybride rechargeable d’une puissance globale de 218 ch.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.