Clio et Captur optent pour l’hybridation

Renault développe une technologie innovante d’hybridation simple et rechargeable qui offre un réel agrément de conduite à un coût raisonnable.

Depuis quelques mois, tous les constructeurs automobiles sont engagés dans la course à la réduction des émissions pour passer sous les fourches caudines européennes. Renault a ainsi entrepris de verdir son parc en multipliant les modèles équipés de motorisations hybrides et de moteurs électriques. Clio et Captur entrent dans le jeu avec pour la première une simple motorisation hybride (Clio E-Tech Hybrid) et pour l’autre une motorisation hybride rechargeable (Captur E-Tech Plug-in Hybrid). Les deux bénéficient de la technologie E-Tech Hybrid mise au point par Renault qui associe deux moteurs électriques, une boîte de vitesses innovante à crabots sans embrayage et un moteur thermique (1,6 litre essence de nouvelle génération). Au volant de la Clio, conformément à ce qu’annonce le constructeur, on peut rouler jusqu’à 80 % du temps en électrique en ville, la recharge de la batterie en roulant (au freinage et en décélération) se révèle très rapide. Du coup, la Clio offre au quotidien, sur de petits trajets, la souplesse et l’agrément de conduite d’un véhicule électrique.

La technologie hybride rechargeable assure, selon Renault, « de rouler en 100 % électrique sur 50 kilomètres jusqu’à 135 km/h en utilisation mixte et jusqu’à 65 kilomètres en utilisation urbaine ».

In fine, les deux systèmes ont pour même ambition de réduire la consommation de carburant d’environ 40 % par rapport à un véhicule thermique équivalent. Renault affiche ainsi une consommation moyenne de 4,5 litres pour la Clio (140 ch) sur parcours mixte et de seulement 1,5 litre pour le Captur (160 ch). Ce qui nous semble quand même très en deçà de la réalité.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.