Le Ford Puma se fait remarquer

Ford décline un joli petit SUV urbain à partir de la Fiesta, en version microhybride.

Tout comme Volkswagen pour sa Golf, Ford a également fait le pari de la microhybridation avec son nouveau SUV Puma dérivé de la citadine Fiesta. Ce joli petit SUV urbain polyvalent hérite du remarquable petit moteur essence 3 cylindres 1 litre Ecoboost de Ford (en 125 ou 155 chevaux) couplé à la technologie mild-hybrid (mHEV) : un alterno-démarreur et une batterie 48 V fournissent une assistance électrique lors des accélérations et visent à réduire la consommation de carburant (tout comme le système de désactivation d’un cylindre). Au volant, la performance technologique fait gagner en couple et en réactivité, mais rien de bien spectaculaire. Pas très spacieux à l’avant (faible largeur aux coudes pour le conducteur), le Puma n’est pas outre mesure confortable. En revanche, il bénéficie d’un degré d’équipement plutôt généreux et d’une ergonomie des commandes parfaite alliée à une grande lisibilité des informations affichées (malheureusement pas en tête haute). Une version non-hybride du Puma est disponible avec le moteur EcoBoost 125 chevaux avec, en option, une transmission automatique à double embrayage à 7 rapports.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.