DS3 Crossback E-Tense : le grand confort

Le pseudo SUV de DS adopte la motorisation électrique qui n’enlève rien à ses qualités.

Aircross, Crossback… À l’arrêt au feu côte à côte avec une Citroën C3 Aircross, le doute n’est pas permis. La DS3 Crossback n’a de SUV que le nom, presque aussi basse sur roues qu’une simple DS3. Elle gagne toutefois deux portes arrière pour un gabarit allongé de 16 centimètres à 4,12 mètres. Concurrente affirmée des Audi Q2 et autres Mini Countryman du segment premium, la nouvelle DS3 a pour mission de redorer le blason terni de la marque dont les ventes européennes se comparent à celles de Lancia (!) ou d’Alfa Roméo. Dotée comme tous les modèles DS d’une très forte personnalité esthétique aussi bien dehors que dedans (ça passe ou ça casse…) la DS3 Crossback est indéniablement digne d’intérêt, ne serait-ce que par ses qualités mécaniques grâce à la plate-forme CMP commune avec la Peugeot 208 et à son incroyable confort (avec ses sièges profonds d’une remarquable tenue), bien qu’elle ne bénéficie pas des suspensions à butées hydrauliques de Citroën (qui équipent par exemple la C5 Aircross). Quelques raffinements côté équipement font la blague, comme les poignées de porte escamotables – façon Tesla ou Jaguar (elles se déploient ou se replient à l’approche ou à l’éloignement du conducteur). Dommage que, vu l’ambition, le réglage des sièges ne soit jamais électrique, véritable faute de goût ! Idem pour les « à peu près » ergonomiques de certaines commandes (celles des vitres sur la console centrale…).
Avec, sous le capot, le moteur thermique 3 cylindres Puretech de 155 chevaux et la boîte auto Eat8, la DS3 Crossback est un régal à conduire. Complètement électrifiée, elle conserve une belle vélocité en dépit d’un poids accru (+ 355 kg). DS annonce une autonomie de 320 kilomètres (WLTP, lire essai Zoé ci-dessus) à charge pleine (notre véhicule d’essai n’en affichait pourtant que 220 au départ) qui semble respectée en parcours exclusivement urbain.
Reste un défaut majeur pour ne pas dire rédhibitoire : ses tarifs, en version thermique ou électrique, qui la positionnent dans le très haut de gamme du segment.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.