La Ford Fiesta vieillit bien

La 7e génération de la citadine apparue il y a plus de 40 ans gagne en séduction. Un peu plus grande que la précédente elle brille par son niveau d’équipement et sa motorisation.

Un coup de maître. La nouvelle Ford Fiesta 7e génération marque une réelle évolution sur sa devancière avec une ligne plus élégante et un format allongé (+7 cm) et élargi qui en fait une citadine à la polyvalence accrue. Jolie à regarder de l’extérieur la Fiesta est également plus séduisante à l’intérieur avec une planche de bord agréable mais des fautes de finition (plastiques durs sur les portières) et d’équipement (pas de sièges électriques) sur notre version d’essai Vignale, qui se veut pourtant le haut de la gamme. Des lacunes d’autant moins compréhensibles que la Fiesta est par ailleurs richement dotée (Active Park Assist, régulateur de vitesse adaptatif, aide au maintien dans la voie, dispositif de reconnaissance des panneaux de signalisation, écran tactile 8 pouces à commandes vocales, système audio à dix haut-parleurs, toit panoramique en verre, phares intelligents…).

Très agréable à conduire, silencieuse, confortable, la Fiesta se démarque surtout par le brio de sa mécanique, le petit moteur 1 litre de cylindrée « écoboosté » à 100 chevaux. Un régal en dépit d’une boîte auto à six rapports un rien paresseuse même en mode sport.

Modèle essayé : Ford Fiesta 5 portes 1.0 ecoboost 100 ch BVA6. Tarif à partir de 21 100 euros. Tarifs gamme essence à partir de 13 950 euros. Tarifs gamme diesel à partir de 17 300 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.