Vite compris le 9 septembre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’emploi en fort dynamisme au deuxième trimestre • L’Insee nous indique qu’entre mars et juin, l’emploi salarié a augmenté de 0,4 % en France. Soit 95 300 nouveaux postes sur le territoire. Sur l’année la progression se situe à +2,2 % par rapport à 2021. Dans le détail, cette hausse est très fortement liée au dynamisme dans les secteurs privés. Le secteur public a, lui, maintenu sa stabilité. La restauration, les services aux entreprises et l’info-communication sont les trois secteurs les plus demandeurs. Malgré tout, l’Insee a revu ses prévisions à la baisse pour le prochain trimestre. L’organisme estime que cette dynamique positive risque d’être rattrapée par la conjoncture économique, laquelle montre quelques signes de ralentissement.

16 300 pacemakers défaillants • L’entreprise de santé Abbott a remarqué, mercredi 7 septembre, un problème de fabrication sur 16 300 de ses stimulateurs. Les pacemakers en question manqueraient d’étanchéité et pourraient provoquer une réduction de stimulation cardiaque. L’Agence nationale de sécurité du médicament (l’ANSM) a prévenu que la situation était sous contrôle. L’ensemble des pacemakers concernés par cette défaillance ont été rappelés et les patients qui avaient déjà reçu le leur ont été pris en charge.

La BCE réagit pour faire face à l’inflationLa BCE réagit pour faire face à l’inflation La Banque centrale européenne (BCE) compte relever ses taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation. La solution avait déjà été utilisée en juillet, une augmentation de 50 points sur ses taux d’intérêt avait été mise en place, une première depuis 10 ans. Cette fois ci, le scénario le plus probable : une hausse jusqu’à 75 points de base ! L’objectif vise à retrouver un taux d’inflation neutre d’environ 2 % dans les plus brefs délais. Ce taux n’aurait pratiquement pas d’influence sur l’économie européenne. Cette première réaction a suscité un élan d’optimisme sur les marchés boursiers européens. Jeudi 8 septembre, la Bourse de Paris progressait de 0,5 %, Francfort de 0,54 % et Londres de 0,47 %.

Le PIB de l’Inde dépasse celui du Royaume-Uni • Le PIB annuel de l’Inde est évalué à 3 530 milliards de dollars quand celui du Royaume-Uni plafonne à 3 380 milliards. En 2021, le taux de croissance de l’Inde était à 8,7 % et cette année encore il devrait naviguer autour des 7,4 % selon les experts du FMI (Fonds monétaire international). Avec cette nouvelle place subtilisée aux Anglais, l’Inde intègre le top 5 des plus grandes puissances économiques mondiales. Une nouvelle à relativiser tout de même, du fait du très grand écart de situations au sein de sa population, le PIB par habitant indien reste très inférieur à celui des pays européens (2 500 dollars contre 47 000 pour le Royaume-Uni). Il s’agit là d’un indicateur bien plus précis du niveau de vie de la population locale.

IPhone 14, quelques infos avant la sortie officielle • C’est aujourd’hui, vendredi 9 septembre, que les précommandes pour l’iPhone 14 ouvrent. Les récentes annonces d’Apple ont confirmé une partie des rumeurs qui se propageaient sur la toile depuis plusieurs mois. Entre autres, la nouvelle version de l’iPhone sera bien déclinée en 4 formats (iPhone 14, 14 plus, Pro et Pro Max). Pour les capacités, l’iPhone 14 sera muni d’un objectif 12 mégapixels améliorés et d’une batterie plus autonome. Les versions « pro » seront munies, elles, d’un objectif 48 mégapixels innovant et d’un nouveau système de puce électronique (A16 bionic). Pour le prix, il faudra débourser 1 049 euros pour la version standard et 1 479 euros pour le Pro Max. Mauvais timing à l’heure où les Français s’inquiètent de leur pouvoir d’achat…

Le déficit commercial s’est encore creusé cet été • Le déficit commercial français a atteint 14,5 milliards d’euros en juillet. Les importations, accélérées par la hausse du coût de l’énergie, ont coûté 63,3 milliards d’euros quand les exportations en ont rapporté 48,7 milliards. Ce nouveau record révélé par le service des douanes françaises n’est pas une bonne nouvelle pour la santé financière de l’hexagone. Ces chiffres vont à l’encontre du souhait évoqué par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, de retrouver une balance commerciale excédentaire d’ici à dix ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.