Vite compris le 6 septembre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les Bourses européennes dans le dur à l’ouverture des marchés lundi 5 septembre Tout est parti de la décision du géant russe Gazprom d’arrêter l’exploitation du gazoduc Nord Stream 1, le canal qui approvisionne l’ensemble de l’Europe en gaz. C’est la place financière allemande qui en pâtit le plus avec près de 2,6 % de baisse dès l’ouverture de ses marchés. Le contrecoup est moins fort en France : avec un repli d’1,9 % ce lundi. La pression s’exerce maintenant sur la Banque centrale européenne (BCE) dont les décisionnaires se réunissent ce jeudi 8 septembre pour tenter de renverser la vapeur.

L’euro au plus bas depuis 2002 La valeur de l’euro chute encore. Quelques semaines après être passé sous le dollar, l’euro navigue désormais autour de 0,988 dollar. Un nouveau seuil qui n’avait pas été franchi depuis décembre 2002, année de lancement de la monnaie unique. Conséquence ? Les entreprises qui dépendent de produits étrangers voient le coût de leurs importations augmenter et répercutent cette hausse sur le prix final proposé aux consommateurs. À l’inverse cette tendance avantage les entreprises qui exportent, notamment aux États-Unis.

La SNCF face à un défi de tailleLa SNCF face à un défi de taille Sommée par le gouvernement de faire des économies d’énergie sans pour autant réduire son trafic, la SNCF va devoir innover. La menace d’une pénurie d’électricité cet hiver force la direction du réseau ferroviaire à actionner de nouveaux leviers pour atteindre l’objectif de 10 % d’économies d’énergie, le cap fixé par l’exécutif. La technique de « l’éco-conduite », sera, entre autres, l’une des solutions présentées au sein d’un large plan de sobriété énergétique. Elle sera la clé de ce défi, estime un porte-parole de la SNCF.

Frédéric Oudéa bientôt à la présidence de Sanofi L’actuel directeur général de Société Générale s’est déjà vu proposer un nouveau poste. Alors qu’il ne quittera ses fonctions qu’en 2023, le groupe pharmaceutique Sanofi lui propose déjà de rejoindre la présidence non exécutive de son conseil d’administration. Serge Weinberg, actuel détenteur de cette fonction et dont le mandat se finira en mai 2023, a d’ores et déjà exprimé son optimisme quant à son futur remplaçant : « Frédéric Oudéa et Paul Hudson formeront un excellent duo pour positionner Sanofi comme une entreprise de santé moderne et renforcer sa position de leader mondial au service des patients. »

Réduction du carburant, nos voisins viennent faire le plein chez nous Les efforts du gouvernement français pour protéger le pouvoir d’achat des automobilistes s’ébruitent au-delà de nos frontières. Aujourd’hui le « Sans Plomb 95 » atteint 1,55 euro en France contre 2,15 euros en Suisse et 1,83 euro en Allemagne. Les stations frontalières se retrouvent donc prises d’assaut et devraient rapporter, grâce à la taxation française, plusieurs dizaines de millions d’euros au contribuable dans les prochaines semaines.

Affrontement entre FNSEA et grandes surfaces Alors que le climat s’était apaisé entre les grandes surfaces et les producteurs pendant la crise sanitaire, les tensions sont remontées d’un cran. En cause, la « triche » dénoncée par la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert. Elle estime que les pratiques utilisées pour continuer à proposer des produits de première nécessité à bas prix sont scandaleuses et illégales. Elles iraient à l’encontre de certaines protections des producteurs. Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, ciblé par ces accusations, a répondu qu’il s’agissait avant tout d’éviter que des parents privent leurs enfants de produits alimentaires indispensables. Dit comme ça, plus difficile de crier au scandale…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.