Vite compris le 31 janvier

Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’autoentrepreneuriat a la cote Le nombre de créations d’entreprises progresse, et les indépendants y sont pour beaucoup. Entre juin 2020 et juin 2021, l’Urssaf annonce avoir dénombré quelque 400 000 autoentrepreneur·ses supplémentaires en France. Soit une progression nette de 17,2 %, particulièrement vive dans les secteurs de la livraison et de la vente au détail. Dans le détail justement, ce sont 719 300 immatriculations et 326 400 radiations qui ont été enregistrées sur l’année. Si les radiations ont augmenté (+16,6 %), les immatriculations ont doublé cette progression (+30,1 %). Ombre au tableau : seul·es 51,3 % des microentrepreneur·ses déclarent un chiffre d’affaires positif, contre 59,1 % à la fin du deuxième trimestre 2019.

Croissance record en 2021 Après une série de prévisions, tantôt pessimistes, tantôt optimistes, l’activité économique a progressé plus fortement que prévu en France en 2021. Le PIB a augmenté de 7 %, selon les données de l’Insee ce vendredi 28 janvier, après un recul de 8 % en 2020. De quoi permettre à l’économie française de dépasser de 0,9 % son niveau d’activité d’avant crise. Une bonne nouvelle de plus pour le gouvernement actuel à deux mois de la présidentielle, qui s’ajoute à un nombre de demandeurs d’emplois au plus bas. Mieux, même si la dynamique est à relativiser compte tenu de la chute historique connue en 2020, la France n’avait pas connu telle performance depuis 52 ans ! « Ce rebond spectaculaire efface la crise économique », s’est aussitôt félicité le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, sur France 2. En revanche, le choc de la crise sanitaire n’est pas encore absorbé, et le PIB reste « 1,6 % en deçà de son niveau moyen en 2019 ». Plus d’infos ici.

Christel Heydemann nommée à la tête d’Orange La succession de Stéphane Richard à la direction générale du géant français des télécoms était l’un des gros dossiers du moment, l’actuel PDG ayant présenté sa démission en novembre après sa condamnation en appel dans l’affaire de l’arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. Le conseil d’administration d’Orange a entériné le choix de Christel Heydemann, polytechnicienne de 47 ans déjà administratrice du groupe. Sa candidature avait notamment été appuyée par l’État, qui conserve une participation de 23 % et garde une main sur les nominations de la gouvernance d’Orange. Si Mme Heydemann doit prendre ses fonctions en avril, Stéphane Richard conservera ses fonctions de président non-exécutif jusqu’à l’arrivée d’un nouveau président – ou d’une nouvelle présidente – au plus tard le 19 mai 2022.

Les fermetures de classes atteignent des sommets Triste record. Selon le ministère de l’Éducation Nationale, 21 049 classes étaient fermées le 27 janvier dans les écoles, collèges et lycées français en raison de cas covid. Soit 3,99 % de l’ensemble des classes du pays et un nouveau record depuis les débuts de l’épidémie et des protocoles sanitaires. Le vendredi 21 janvier, 18 786 classes étaient déjà fermées. En l’espace de sept jours, 572 072 élèves ont été détecté·es positif·ves, ainsi que 35 558 membres du personnel éducatif. N’en déplaise à Jean-Michel Blanquer, la covid circule encore et toujours dans les établissements scolaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.