Vite compris le 1er avril

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La Commission sur l’inceste souhaite instaurer une obligation de signalement dans les cabinets • La Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) sonne l’alarme. Alors que l’on estime à 160 000 le nombre d’enfants victimes de violences sexuelles chaque année, la Ciivise met l’accent sur l’importance du rôle des professionnels de santé. Elle préconise, qu’en cas de suspicions de violences sexuelles, ces derniers soient dans l’obligation d’alerter le procureur de la République. Les signalements des médecins sont aujourd’hui très faibles : ils ne sont qu’à l’origine de 5 % des alertes pour maltraitance d’enfants, selon la dernière étude de la Haute Autorité de santé sur le sujet.

Le quotidien 20 Minutes annonce des suppressions de postes • En difficulté financière, le magazine gratuit vient d’annoncer un plan social. La direction va supprimer une trentaine d’emplois, dont la moitié sont des journalistes. La distribution est arrêtée dans plusieurs régions. Le quotidien, confronté à d’importantes pertes financières depuis le début de la pandémie (baisse de 38 % du chiffre d’affaires), souhaite changer de stratégie. Dans les semaines à venir, le journal régional ne sera plus distribué à Nantes, Rennes, Strasbourg et Nice. Seule l’édition nationale sera distribuée dans ces villes. Ce plan social, qui concerne essentiellement les régions, sera mis en place à partir du mois de juin.

Le smic va augmenter le 1er mai • Bonne nouvelle, le smic va augmenter automatiquement le 1er mai, entre 2,4 % et 2,6 %, selon une estimation du ministère du Travail. Une conséquence directe de la forte inflation enregistrée ces quatre derniers mois. La hausse exacte du smic sera connue le 15 avril, une fois que l’Insee aura publié son estimation définitive de la hausse des prix en mars. Le smic s’élève actuellement à 1 603 euros par mois (en brut), à compter du 1er mai il devrait se situer entre 1 641 et 1 647 euros. En net, il passerait donc de 1 269 à environ 1 300 euros. Soit une augmentation de 30 à 35 euros.

En mars, l’inflation augmente à nouveau d’un cran • Selon une estimation de l’Insee, l’inflation aurait franchi la barre des 4 % au mois de mars. Après avoir atteint un pic de 3,6 % sur un an en février, l’indice des prix à la consommation s’évalue désormais à 4,5 %. Des données qui viennent corroborer les dernières estimations de l’Insee, qui s’attendait à ce que le cap des 4 % soit dépassé dès la mi-mars. Cette augmentation s’explique, en grande partie, par la hausse du prix des produits pétroliers depuis le début de la guerre en Ukraine. Mais l’Insee observe également une hausse majeure du prix des produits frais, en progression de 7,2 % sur un an. Les prix de l’énergie continuent, eux aussi, de flamber : + 28,9 % par rapport à mars 2021…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.