Vite compris le 18 mai

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Image 94 citoyens

Aurélien Rousseau, l’allié de BorneIl va occuper un poste fondamental qui vaut bien des ministères. Pourtant, vous n’entendrez quasiment jamais parler de lui. Premier acte officiel de son mandat de Première ministre : Élisabeth Borne a nommé Aurélien Rousseau au poste de directeur de cabinet. L’homme devient dès à présent l’ombre de la nouvelle cheffe du gouvernement. Il s’entretiendra chaque semaine, aux côtés de sa nouvelle patronne, avec Emmanuel Macron et Alexis Kohler. Ancien directeur de l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France durant la covid, Aurélien Rousseau a également été directeur de cabinet adjoint de Manuel Valls. Matignon déjà. Il connaît la maison…

L’emploi des personnes handicapées se porte mieux • Voilà la bonne nouvelle du jour ! Les chiffres de l’Agefiph (organisme chargé de l’insertion des personnes handicapées dans l’emploi) nous apprennent que le taux de chômage de cette catégorie sociale a baissé de 5 % depuis 2017, pour s’établir à 14 %. Bien sûr, on est encore très loin du taux général, fixé à 7,4 %. L’Agefiph surfe sur les difficultés de recrutement des entreprises et sur les fruits du plan de relance afin de poursuivre ses efforts. L’inclusion des handicapé·es reste un défi en France, où malgré les lois nombreuses, l’accessibilité complète n’est pas au rendez-vous. Question de mentalité.

Les artisan·es appuient sur le frein • Ils·elles limitent leurs déplacements pour éviter de consommer trop de carburant. Nos artisan·es, par habitude souvent mobiles et itinérant·es, sont bien à la peine face à l’inflation qui tonitrue. Le climat s’effrite et l’animosité gagne du terrain : sept artisan·es sur dix disent ne pas faire confiance au nouveau gouvernement, selon une enquête CMA France. Et si plus de la moitié d’entre eux·elles estiment que la survie de leur activité n’est pas menacée, ils·elles regardent la rentrée de septembre avec bien du pessimisme… Élisabeth Borne est prévenue.

Les Rebondisseurs FrançaisLes Rebondisseurs Français fêtent leurs quatre ans ! Le 16 mai, l’association des Rebondisseurs Français, présidée par Isabelle Saladin, a fêté ses quatre ans. À cette occasion, l’association invite ses adhérent·es à publier un message de rebond sur les réseaux sociaux : « Je suis un Rebondisseur. Et vous ? » en plus d’une courte vidéo. Quatre années durant lesquelles l’association s’efforce à faire de l’échec des entrepreneur·ses un rebond. Créée en 2018, l’association des Rebondisseurs Français a bâti à l’échelle nationale une communauté de chef·fes d’entreprise qui assument l’échec. Et qui partagent leurs expériences et leurs doutes avec leurs pairs, et agissent pour que le rebond soit reconnu comme une valeur économique forte, créatrice de richesse économique, sociale et sociétale.

Le marché des deux-roues a le vent dans le dos Lundi 16 mai, l’Association des constructeurs européens de motocycles (Acem) a annoncé la progression des immatriculations des deux-roues en France, Allemagne, Italie, Espagne et au Royaume-Uni. Une hausse estimée à 14,6 % sur un an. « Les immatriculations de deux-roues sont restées solides sur les principaux marchés européens au premier trimestre, en dépit de problèmes logistiques et industriels créés par la pandémie de covid-19 », a souligné Antonio Perlot, le secrétaire général de l’Acem. Les scooters ont progressé de 3,5 % sur les principaux marchés européens. Et les modèles électriques ont aussi poursuivi leur ascension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.