Vite compris le 18 novembre

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Temps de lecture constaté 2′

Le constructeur de véhicules électriques Lucid fait de l’ombre à Ford ● Avec une hausse de 23,71 %, le constructeur américain Lucid vient de dépasser Ford à Wall Street. Sa capitalisation s’élève à 90 milliards de dollars, contre 79 milliards pour son concurrent. La chance est de mise pour le constructeur automobile, puisque la sortie de sa première voiture, la Lucid Air, a été élue voiture de l’année 2022 par le magazine MotorTrend. À noter que c’est la première fois qu’un constructeur automobile décroche ce prix pour sa première voiture. Au total, près de 17 000 réservations ont été effectuées depuis fin septembre pour la berline électrique. L’entreprise est en train d’agrandir son usine (+265 000 m2). Dans l’objectif d’atteindre une capacité de production de 90 000 véhicules par an. Un pari quasi gagné d’avance pour ce modèle qui vient de recevoir la certification de l’Agence américaine de l’environnement.

E-commerce : 10 millions d’annonces retirées pour contrefaçon ● Le succès rencontré par le commerce en ligne pendant les mois de pandémie a entrainé une forte augmentation des arnaques et contrefaçons. L’Union des fabricants (Unifab) qui regroupe les entreprises et fédérations professionnelles engagées dans la lutte contre la contrefaçon, a enregistré une « intensification de l’offre de faux produits ». L’association a recensé 9 892 493 annonces retirées par 26 entreprises de différents secteurs : maroquinerie, prêt-à-porter, pharmacie, équipements automobiles… Une campagne de sensibilisation a été lancée par l’Unifab, en partenariat avec l’Institut national de la propriété industrielle, le Comité national anti-contrefaçon, les Douanes et la Gendarmerie. Dans le même temps, une proposition de loi « visant à moderniser la lutte contre la contrefaçon » a été déposée par des députés de la majorité, elle est actuellement examinée en Commission des lois à l’Assemblée nationale.

Gaz super-polluants : Biden demande au Congrès de ratifier un traité ● Le président américain Joe Biden a demandé mardi 16 novembre au Congrès des États-Unis de ratifier un amendement pour la réduction des hydrofluorocarbures (HFC). Les HFC utilisés depuis les années 1990, sont de puissants gaz à effet de serre. Très engagés en faveur de leur diminution, les États-Unis ont joué un rôle central dans la lutte contre les HFC. Notamment avec l’amendement qui appelle à réduire ces gaz à effet de serre de 85 % d’ici à 2036. Si l’accord est respecté, il pourrait réduire de 0,5 degré le réchauffement mondial d’ici à 2100. Il n’a cependant pas été ratifié à la suite d’un retournement administratif sous l’égide Trump visant à réduire l’utilisation de ces produits chimiques.

Certains podcasts Spotify seront désormais payants en France ● Le géant suédois Spotify va rendre certains de ses programmes audio payants en France. Ce principe venu des États-Unis est aujourd’hui déployé dans une vingtaine de pays. Comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie, Singapour ou encore l’Australie. Cette fonctionnalité prendra effet en France le 22 novembre. Pour rappel, l’application Spotify est ouverte à tous les créateurs de podcasts, quel que soit leur niveau ou leur audience. Les usagers auront donc désormais la possibilité de modifier leur modèle économique. Dans le cadre du lancement de cette nouvelle fonctionnalité, Spotify a noué un partenariat avec quatre studios français. Les studios Unique Heritage Media et Paradisio proposent des podcasts dédiés aux enfants. Le studio Nouvelles Écoutes offre la possibilité d’écouter des podcasts sans publicité ainsi que des avant-premières. Tandis que Binge Audio commercialisera un nouveau podcast payant à l’horizon 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.