Vite compris le 14 décembre

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Temps de lecture constaté 2′

Le chèque énergie exceptionnel envoyé à 5,8 millions de ménages • Depuis lundi 13 décembre, le chèque énergie exceptionnel d’un montant de 100 euros est envoyé à 5,8 millions de ménages modestes. C’était une promesse du gouvernement pour faire face à la flambée des prix de l’énergie. L’envoi de ces chèques dans la boîte à lettres des bénéficiaires sera progressif. Du 13 au 22 décembre pour les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Corse, Grand Est (sauf le Bas-Rhin), Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie et Pays de la Loire, ainsi qu’à ceux de certains départements de Nouvelle-Aquitaine (Creuse, Corrèze, Deux-Sèvres) et des départements des outre-mer. Puis les autres territoires la semaine suivante. Hormis le chèque énergie, le Premier ministre Castex avait aussi parlé d’une indemnité inflation de 100 euros – toujours pour faire face à la montée des prix – laquelle commence aussi à être distribuée, et notamment aux étudiant·es boursier·ères depuis lundi 13 décembre.

93 millions d’euros de taxe de séjour pour Airbnb • Au total, 29 000 villes françaises se partageront cette somme. La célèbre plate-forme doit – dans le cadre de la taxe de séjour – 93 millions d’euros en 2021, c’est plus qu’un an auparavant  (58 millions d’euros). La crise sanitaire n’a donc pas totalement empêché les Français·ses de voyager, du moins durant la période de collecte de la taxe, soit du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021. Comment expliquer cette hausse ? « Nous constatons à la fois une augmentation du nombre total de nuitées, mais aussi du pourcentage de taxe de séjour voté par les communes », explique Emmanuel Marill, directeur général d’Airbnb France. Certaines communes ont aussi pu faire le choix d’augmenter leur taxe de séjour en raison de la fin de la taxe d’habitation…

Le taux du Livret A augmentera en 2022 • Et ce n’est pas trop tôt. Une bonne nouvelle venue du ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, qui a pris l’engagement de cette hausse de taux. Des millions de Français·es sont concerné·es, on sait combien le Livret A demeure plébiscité par les épargnant·es. « Protéger les Français contre l’augmentation des prix, je le dis, c’est ma priorité absolue, a commenté Bruno Le Maire. C’est une politique qui doit reposer sur plusieurs outils […]. Le gouverneur de la Banque de France a déjà indiqué qu’il y aurait, suivant la formule, une augmentation du taux du livret A. » Le futur taux n’a toutefois pas été précisé.

Frédéric Bretécher rejoint Audencia pour renforcer les actions auprès des classes prépas Il est professeur de culture générale en classe préparatoire à Nantes et membre du conseil d’administration de l’Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales. Depuis le 1er novembre, Frédéric Bretécher a rejoint l’école de commerce Audencia pour développer des actions à destination des étudiant·es préparationnaires. Parmi les objectifs phares : accompagner la transition d’un·e étudiant·e entre la classe préparatoire et l’arrivée en école de management.

La future ligne 15 fait gonfler les prix pour les villes desservies ! • « La néo-agence immobilière Hosman, créée en 2018, a comparé les prix des biens vendus en 2017 avec ceux cédés au premier semestre 2021. « De manière générale, dans toutes les villes desservies par la ligne 15, les prix augmentent. On constate une très grosse augmentation dans la partie sud et dans la partie ouest et une évolution plus modérée dans la partie est », assure Stanislas de Dinechin, cofondateur d’Hosman, repris par Le Figaro Immobilier. Dans le détail, la hausse des prix de l’immobilier se révèle particulièrement visible à Saint-Maur-des-Fossés (94) : +42,29 % entre 2017 et 2021 pour atteindre plus de 6 600 euros le m2. +40 % aussi du côté de Montrouge (92), sur la même période. Bien sûr, hormis la ligne 15, c’est plus globalement la volonté d’espaces plus grands qui poussent certain·es Français·es à privilégier des villes situées à quelques kilomètres de la capitale.

Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.