Le verbatim de… Pierre Larrouturou, et sa taxe sur la spéculation

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une taxe sur la spéculation pour une Europe plus sociale. Voilà l’idée défendue par l’eurodéputé dans les colonnes de Ouest-France.

« L’Europe est à un tournant critique », dixit Pierre Larrouturou. Dans un entretien réalisé auprès de nos confrères de Ouest-France, l’eurodéputé a laissé son thème phare de la semaine de quatre jours pour plancher sur l’avenir de l’Europe. Un futur incertain… sauf si l’on se donne les moyens de la rendre plus sociale. Encore faut-il, pour ce faire, en trouver le financement.

Pierre Larrouturou y a déjà pensé. L’homme de gauche défend l’idée d’une taxe sur la spéculation. Avec, dans le détail, « un prélèvement sur chaque transaction financière, de 0,1 % sur les actions et de 0,01 % sur les obligations ». La mesure paraît bien ficelée. Elle devra taper dans l’œil d’Emmanuel Macron, à la tête de la présidence de l’Union européenne jusqu’au 30 juin. Lequel « bloque » toujours, selon les mots de Larrouturou. Mais le temps est compté, il en va de l’avenir de l’Europe. D’une Europe plus « sociale, démocratique, fédérale et capable d’agir pour la paix ».

Pierre Larrouturou défend une Europe plus sociale.

Avec la taxe sur la spéculation, un prélèvement sur chaque transaction financière, de 0,1 % sur les actions et de 0,01 % sur les obligations. Proposée par Manuel Barroso en 2011, cette taxe nous rapporterait 57 milliards par an. Largement de quoi rembourser le plan de relance. Les députés européens ont déjà voté pour à 70 %, et la Commission souhaite un accord d’ici à la fin de l’année, par coopération renforcée, sans passer par l’unanimité. Tout est prêt. Il suffit d’une signature !

Pourquoi ça ne se fait pas ?

Est-ce qu’on veut, oui ou non, une Europe plus sociale, démocratique, fédérale, capable d’agir pour la paix ? Voilà trente ans que les dirigeants allemands nous proposent d’avancer dans ce sens, et trente ans que les dirigeants français s’y opposent ! Aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron qui bloque. Il dit qu’il a changé ? Qu’il le montre en faisant aboutir la taxe spéculation avant la fin de la présidence française de l’Union européenne, le 30 juin prochain…

Retrouvez l’intégralité des propos de Larrouturou sur le site de Ouest-France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.