Un shampoing poudre pour en finir avec les emballages et la chimie agressive

Un financement participatif décidera de son lancement.

Muriel van den Boogaerde (photo), cofondatrice des Laboratoires de Biarritz, surfeuse avertie, a mis au point un shampoing « poudre » qui se passe d’emballage plastique (174 millions d’emballages par an pour le seul marché français). Cet astucieux Shamp(.) (lire shampoint !) exclut complètement conservateurs, sulfates et autre chimie agressive.

« Il manque le grand lancement du produit financé par une aide régionale », explique l’inventeure, qu’elle souhaite distribuer par des précommandes prises sur le site ekosea.com. Objectif : 24 300 euros pour obtenir le 2e prototype industriel, réaliser un emballage réutilisable pour une livraison « vrac », l’achat des matières premières en quantité suffisante. Montant collecté à ce jour, quelque 3 600 euros.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.