Le numérique est un gigantesque pollueur !

Les objets électroniques impactent férocement l’environnement. Leur fabrication consomme de l’eau, de l’énergie et des minerais non renouvelables comme l’antimoine, le zinc ou l’or… Le numérique mondial consommerait cinq fois plus de ressources naturelles que le parc automobile français. Avec 4,1 milliards d’utilisateurs et 34 milliards d’appareils – téléphones, tablettes, ordinateurs… –, l’empreinte environnementale du numérique équivaut à un territoire de deux ou trois fois la taille de la France. Dans une étude publiée le 22 octobre, le cabinet d’experts GreenIT alerte sur l’évolution très rapide du secteur qui va doubler ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2025 et tripler ses impacts environnementaux. Le secteur risque donc d’aggraver la crise écologique s’il ne recycle pas ses produits. En France, par exemple, seuls 6 % des téléphones sont recyclés sur les 24 millions vendus neufs.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.